Le bilan humain des incendies à Hawaï pourrait doubler ou tripler

15/08/2023 mis à jour: 05:17
714
Des survivants de retour à Lahaina fouillent dans les cendres de ce qui fut leur maison

Le bilan humain des incendies à Hawaï a désormais atteint 99 morts et pourrait «doubler» au cours de la semaine, ont prévenu les autorités de l'archipel le lundi 14 août. 

Le gouverneur de Hawaï, Josh Green, a déclaré sur CNN que «dans les dix prochains jours, ce nombre pourrait doubler», alors que trois nouveaux cadavres ont été découverts. Ces incendies sont déjà les plus meurtriers en plus d'un siècle aux États-Unis. Dans le monde, seuls les feux de forêt de 2009 en Australie (180 morts) et de 2018 en Grèce (plus de 100 morts) avaient causé un nombre plus élevé de victimes au XXIe siècle.

Les chiens renifleurs, en train de fouiller les décombres de la ville de Lahaina qui a été pratiquement détruite par les flammes, ont encore un long chemin à parcourir. Josh Green a prévenu : «Ils pourraient probablement découvrir 10 à 20 personnes par jour jusqu'à ce qu'ils aient fini». Selon lui, les opérations de recherche devraient durer encore «probablement 10 jours», et le bilan final reste «impossible à prévoir» à l'heure actuelle. La plupart des corps retrouvés jusqu'à présent ont été découverts près du front de mer ou dans l'océan, où de nombreux habitants se sont jetés pour échapper aux flammes, selon le gouverneur.

Josh Green a exprimé sa préoccupation en déclarant : «Nous sommes submergés par les circonstances du changement climatique et de la tragédie en même temps». Dans la ville historique de Lahaina, qui compte 12 000 habitants et était autrefois la capitale du royaume d'Hawaï, l'intensité du feu a fait fondre le métal. Les corps sont méconnaissables et la police encourage les proches des personnes disparues à effectuer des tests ADN pour faciliter l'identification des victimes. Jusqu'à présent, seules trois victimes ont pu être identifiées par empreintes digitales, selon le chef de la police, John Pelletier.

Pendant les opérations de recherche, l'accès à Lahaina sera restreint en raison de la présence potentielle de produits chimiques et par respect pour les défunts. Les autorités signalent qu'il reste encore 1 300 personnes portées disparues, mais ce nombre diminue à mesure que les communications sont progressivement rétablies sur Maui et que les habitants réussissent à localiser leurs proches. Les circonstances de ces incendies soudains, dont la cause n'est pas encore connue, restent floues. Ils ont pris les habitants par surprise, ce qui alimente le ressentiment de la population. Certains résidents ne sont pas autorisés à retourner dans la zone autour de Lahaina en raison des barrages routiers. Une enquête a été ouverte pour examiner la gestion de la crise.

Lors de ces incendies, les alertes officielles diffusées à la télévision, à la radio et sur les téléphones se sont avérées inefficaces pour de nombreux habitants privés d'électricité ou de réseau. Les sirènes d'alarme sont restées silencieuses. Les pompiers combattant l'incendie de Lahaina ont également été entravés par des bouches d'incendie à sec ou à faible débit, selon le New York Times. Le président américain Joe Biden envisage de se rendre à Hawaï pour évaluer la situation. La reconstruction sera un processus long et coûteux, avec un coût estimé à 5,52 milliards de dollars uniquement pour l'incendie de Lahaina.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.