L'ambassade de Palestine à Alger célèbre le 34e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine

16/11/2022 mis à jour: 23:07
APS
1003

L'ambassade de Palestine à Alger a célébré mardi le 34e anniversaire de la proclamation, depuis Alger le 15 novembre 1988, de l'Etat de Palestine.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, l'ambassadeur de l'Etat de Palestine à Alger, Fayez Mohamed Mahmoud Abu Aita, a salué la position de l'Algérie, premier pays à avoir reconnu l'Etat de Palestine, rappelant les constantes nationales auxquelles la direction palestinienne demeure attachée, à savoir l'établissement d'un Etat de Palestine indépendant sur les frontières du 4 juin 1967 avec El-Qods comme capitale et le retour des réfugiés palestiniens conformément aux résolutions pertinentes de la légalité internationale.

Le diplomate palestinien a souligné que la célébration de cet anniversaire lui offrait l'opportunité de mettre en avant l'immense succès réalisé par l'Algérie à la Conférence d'unification des rangs pour l'unité nationale palestinienne, tenue à Alger à la mi-octobre, saluant les efforts du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour sa tenue en Algérie, lesquels efforts ont permis d'unifier les factions palestiniennes.

Concernant le Sommet arabe, tenu à Alger les 1er et 2 novembre, l'ambassadeur palestinien a souligné que l'Algérie "a consenti de grands efforts pour en faire un sommet palestinien par excellence, soulignant que "ses premières décisions ont d'ailleurs été la réaffirmation de la centralité de la cause palestinienne dans le monde arabo-musulman, la création de comités de soutien à El-Qods et l'appui à la démarche de la Palestine pour  devenir un membre à part entière des Nations Unies. Le Sommet arabe d'Alger a été un succès sur tous les plans, a-t-il soutenu.

Pour sa part, le représentant du mouvement Fatah en Algérie, Youssef Abed a indiqué que la proclamation de l'Etat de Palestine se voulait "un message de paix des Palestiniens adressé au monde entier, pour affirmer leur volonté de vivre en paix sur une partie de la terre sainte de Palestine, sur les frontières du 4 juin 1967 avec El-Qods comme capitale, dans le respect des principes de l'ONU et de la Déclaration universelle des droits de l'homme et des principes du non-alignement".

A cette occasion, les intervenants ont évoqué le rôle du défunt président Yasser Arafat, qui avait consacré sa vie entière au combat, à la lutte et à la défense de la juste cause palestinienne, contribuant à la formation d'une génération de cadres de la révolution.

Le 15 novembre 1988, au Palais des Nations, à Club des Pins (Alger), le président Yasser Arafat avait proclamé, lors de la tenue du Conseil national de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), la création d’un Etat palestinien indépendant avec El-Qods Al-Charif comme capitale.

Au même endroit, à la symbolique historique profonde dans la mémoire palestinienne, les factions palestiniennes ont signé en octobre dernier, la "Déclaration d'Alger" ayant couronné les travaux de la Conférence de rassemblement pour l'unité nationale palestinienne, constituant une base solide à même de réaliser l'unification des rangs palestiniens.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer