L’agriculture opère un virage céréalier

21/12/2023 mis à jour: 00:41
1075
Photo : D. R.

Le directeur de l’agriculture de la wilaya de Mascara prévoit de cultiver 61 300 hectares de terres agricoles en céréaliculture, comprenant du blé dur, du blé tendre, de l’orge et de l’avoine, destinés tant à l’alimentation humaine qu’animale ou à des fins de multiplication, au cours de la saison actuelle.

Cette anticipation, exprimée lors d’une réunion le mercredi 13 décembre portant sur les préparatifs de la campagne de labours-semailles pour la saison agricole 2023/2024, a suscité l’intervention du wali, Farid Mohammedi, qui a recommandé de travailler sur une superficie aussi étendue que nécessaire.

À cet effet, le premier responsable de la wilaya a souligné l’importance d’un suivi strict de la saison agricole actuelle pour atteindre les objectifs définis dans le cadre de la stratégie nationale, visant le développement des cultures stratégiques pour répondre à la demande locale et contribuer à la sécurité alimentaire nationale.

Pour ce faire, des mesures ont été mises en place dans le cadre de la politique d’encadrement et de soutien agricole, notamment la distribution gratuite de semences et d’engrais aux agriculteurs touchés par la sécheresse de la saison passée, ainsi que le renforcement du secteur agricole par la mise en place d’entrepôts.

Parallèlement, il convient de noter que 3 676 agriculteurs activant dans la culture des céréales à Mascara, touchés par la sécheresse lors la précédente saison agricole, ont bénéficié d’une indemnisation comprenant la distribution gratuite de plus de 68 400 quintaux de semences de diverses variétés de céréales depuis le début du mois de novembre dernier. Cette opération de compensation se poursuivra jusqu’au début de l’année prochaine.

La direction des services agricoles, rappelons-le, a enregistré la situation de plus de 5 100 producteurs de céréales touchés par la sécheresse lors de la saison agricole précédente où le manque de précipitations a causé des dégâts sur une superficie dépassant les 51000 hectares de terres céréalières, sur une surface totale cultivée de 61 404,40ha.

Cela a entraîné une baisse de la production de diverses variétés de céréales estimée à plus de 100 000 quintaux avec un rendement moyen d’environ dix quintaux par hectare.   

Copyright 2024 . All Rights Reserved.