La SNTF relance sa «première classe» : Bientôt le wifi à bord des trains

08/06/2022 mis à jour: 15:35
1653

La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) compte assurer prochainement une solution de connectivité pour les voyageurs à bord de ses trains sur les grandes lignes, via la technologie 4G LTE d’Algérie Télécom. 

La première phase de projet concerne la ligne Alger-Oran, à l’occasion de l’organisation des Jeux méditerranéens, en attendant de généraliser cette opération à d’autres lignes ferroviaires à forte fréquentation. 

Dans ce cadre, une convention de partenariat a été signée le 29 mai entre Karim Ayache, directeur général de la SNTF, et Adel Bentoumi, président-directeur général d’Algérie Télécom. Cet accord s’inscrit dans le cadre du «développement du partenariat stratégique entre les entreprises publiques». 
 

Avec le wifi à bord, les voyageurs pourront en plus de regarder défiler le paysage consulter leurs mails ou visionner des vidéos, voire échanger via les réseaux sociaux. 
Les professionnels pourront rester en contact avec leur entreprise et mettre à profit la durée du trajet pour continuer à travailler à distance. La SNTF a tenu en compte dans cette démarche de la révolution en cours du télétravail et les nouvelles migrations pendulaires entre le lieu de travail et le domicile. 
 

Confortablement installé dans son siège, le voyageur pourra profiter du trajet pour se mettre à jour sur sa dernière série, liker quelques posts sur Instagram ou travailler sur un dossier urgent. Mais le grand défi est la continuité d’une connexion internet assurée sur tout le trajet. 
 

Nous assistons à des attentes de plus en plus fortes du public en matière d’accessibilité à internet : chez soi, au travail, dans la rue, dans la gare ou à bord d’un train. Les usagers des transports collectifs souhaitent bénéficier d’une expérience de voyage fluide, où le déplacement n’est pas une rupture et où – surtout sur de longues distances – le temps, qui pourrait être perdu, peut être mis à profit pour de nouvelles activités professionnelles ou de loisirs, permises par cette connectivité. 
 

Les opérateurs n’ont pas d’intérêt économique immédiat à couvrir ces réseaux de transport, cependant, ils peuvent souhaiter se différencier de leurs concurrents et apporter la meilleure qualité de service possible sans coupure : c’est la stratégie affichée par Algérie Télécom. 
 

La SNTF relance ainsi sa «première classe» et contribue à la décongestion de la route. L’opérateur transporte jusqu’à 43 millions de voyageurs par an sur l’ensemble du réseau couvrant les quatre régions ferroviaires : Alger, Constantine, Annaba et Oran, «ce qui nous donne une moyenne de 117 800 voyageurs par jour, répartis comme suit : service de banlieue (39 109 000 voyageurs), service régional (2 841 000), service de grande ligne (1 050 000 voyageurs)», selon Gamouri Samir, directeur de transport des voyageurs.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer