La ministre de l’environnement à Skikda : «L’Algérie s’attache à mettre en œuvre ses engagements liés aux conventions internationales»

24/05/2023 mis à jour: 19:52
1394
Une visite a été effectuée à une exposition des coopératives vertes

L’Algérie s’attache à mettre en œuvre les engagements qu’elle a pris dans le cadre des conventions internationales auxquelles elle a adhéré en matière de préservation de l’environnement», a indiqué lundi la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fazia Dahlab. 

Selon la ministre, qui a effectué une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Skikda dans le cadre de la Journée mondiale de la biodiversité, «ces engagements sont renforcés par l’adoption par le gouvernement de la stratégie nationale et du plan d’action pour la biodiversité 2030 qui prévoit la protection, la préservation et la restauration des écosystèmes afin de maintenir leur équilibre et d’assurer leur durabilité». 

S’agissant des engagements de l’Algérie, le secteur de l’environnement et des énergies renouvelables a mené plusieurs actions telles que le lancement d’une campagne d’évaluation de l’état de santé du littoral algérien, traversant ses 14 wilayas côtières, la mise en œuvre de programmes nationaux intégrés de surveillance et d’évaluation de la mer Méditerranée et de ses côtes pour lutter contre la pollution et préserver les écosystèmes côtiers. 

Le ministère de l’Environnement a également approuvé la mise en œuvre du projet «Protection de l’environnement et de la biodiversité du littoral algérien» (PEBLA), lancé en coopération avec l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement, et qui se concentre sur l’extension des aires protégées en classant de nouveaux sites tels que le mont Edough avec ses façades terrestre et maritime dans les wilayas de Skikda et Annaba et dans les monts de Collo (Skikda). 

Mme Dahlab a écouté au palais de la culture et des arts Malek Chebel situé au centre-ville de Skikda, des explications sur l’étude socio-économique et socio-écologique des monts Edough (situés entre les wilayas de Skikda et Annaba), menée par le bureau de l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement, en coordination avec la direction de l’environnement de Skikda pour les classer en tant que réserve naturelle en raison de l’abondance de leur biodiversité en mer et sur terre. 

Les monts Edough sont une célèbre chaîne de montagnes située entre les wilayas d’Annaba et de Skikda au nord-est du pays. Ils s’étendent de Ras El Hamra (Annaba), à l’est, à Ras El Hadid (Skikda), à l’ouest, sur une distance d’environ 70 km. Ce qui nécessite de les valoriser et de les classer en zone naturelle protégée. Cela est bénéfique aussi bien pour l’environnement que pour la femme rurale qui pourra exploiter les richesses des monts de l’Edough. 

Des explications ont également été données au sujet d’une étude similaire visant à classer le côté ouest de la wilaya de Skikda, de Ras Bougaroun (El Kala), jusqu’à Oued Zhor (extrême ouest de Skikda), en tant que réserve naturelle. 

La ministre avait entamé sa tournée dans la wilaya de Skikda par la visite d’une exposition des coopératives vertes créées dans le cadre du projet «Protection de l’environnement et de la biodiversité du littoral algérien (PEBLA)».           

Copyright 2024 . All Rights Reserved.