La fumée recouvre Sydney avant une saison des incendies qui s'annonce intense

13/09/2023 mis à jour: 01:02
961
La baie de Sydney

Le 13 septembre, une épaisse fumée, résultant d'incendies préventifs déclenchés par les pompiers en prévision d'une saison des incendies potentiellement intense, a envahi le célèbre port de Sydney, la ville la plus peuplée d'Australie. 

Des feux maîtrisés brûlaient en périphérie de Sydney, et la qualité de l'air dans certaines zones de la ville était comparable à celle de villes notoirement polluées comme Pékin ou New Delhi.

Les habitants ont reçu des consignes pour fermer leurs fenêtres et, dans la mesure du possible, rester chez eux en raison de la fumée générée par les feux allumés délibérément par les pompiers afin de réduire le potentiel de combustible en prévision de la saison estivale, particulièrement dans les zones boisées entourant Sydney.

Ben Shepherd, inspecteur du service des incendies ruraux de Nouvelle-Galles du Sud, a rapporté que près de 30 000 hectares de sous-bois avaient déjà été brûlés dans cet État depuis le début du mois de juillet. Il a souligné que le risque d'incendies de forêt était de retour en Nouvelle-Galles du Sud après deux ou trois années particulièrement humides.

Les autorités ont averti que cette saison des feux pourrait être la plus intense en Australie depuis l'"été noir" de 2019-2020, lorsque d'immenses incendies hors de contrôle avaient ravagé la côte est de l'île-continent. Les conditions exceptionnellement humides des dernières années ont favorisé une croissance plus rapide des arbres, augmentant ainsi la quantité de combustible disponible pour alimenter les incendies.

Selon le bureau météorologique national australien, l'été austral à venir devrait être plus chaud et plus sec que la normale, et il a récemment confirmé que le pays avait connu le plus chaud hiver jamais enregistré.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.