Karim Ouamane. DG de l’Agence nationale des déchets : «La propreté des forêts peut jouer un rôle important dans la prévention des incendies»

02/08/2023 mis à jour: 18:22
2262

Phénomène purement naturel ou causé par des facteurs exogènes, les feux de forêt en Algérie ne cessent d’alimenter la polémique sur leur cause. Cet été, la Kabylie et l’Est algérien ont encore une fois vécu le drame des incendies avec leurs lots de morts malheureusement.  Jusqu’à quel degré l’homme en est responsable ?

 Peut-on les éviter ou minimiser leur ampleur avec l’introduction d’une stratégie efficace pour arriver à zéro déchet (ou presque) dans nos forêts ? Karim Ouamane, directeur général de l’Agence nationale des déchets, donne son avis en tant qu’expert en la matière.
 

 

-Nos forêts nécessitent-elles une stratégie à part pour ce qui est de la gestion des déchets ?

Les forêts sont des écosystèmes fragiles qui abritent une diversité d’espèces animales et végétales. Ces écosystèmes sont également des lieux de vie pour les populations locales et fournissent des services écosystémiques essentiels. La présence de déchets dans les forêts peut avoir des conséquences néfastes sur la biodiversité et la santé de ces écosystèmes. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures spécifiques pour prévenir et gérer les déchets dans les forêts, en sensibilisant les visiteurs à l’importance de les emporter avec eux ou de les jeter dans des poubelles appropriées et en mobilisant les populations locales pour veiller à la propreté de ces espaces sensibles. De nombreux pays à travers le monde ont mis en place des stratégies spécifiques pour la gestion des déchets dans leurs forêts. 

Par exemple, en Suède, le concept de «l’Allemansrätt» (droit d’accès public) est associé à une responsabilité individuelle de préserver et de maintenir la propreté des forêts. Les visiteurs sont encouragés à emporter leurs déchets et à les jeter dans des espaces appropriés. En Australie, des initiatives comme «Take 3 for the Sea» encouragent les visiteurs à ramasser au moins trois déchets lorsqu’ils quittent la forêt. 

Ces exemples montrent que des stratégies spécifiques sont nécessaires et peuvent être efficaces pour préserver la propreté des forêts.  Il est important de développer une stratégie globale et des stratégies spécifiques conformes à la sensibilité du milieu traité dans tout système de gestion des déchets. La forêt est un milieu spécifique en raison de sa sensibilité et de sa contribution à la préservation de l’environnement et au bien-être de l’être humain. C’est dans cette logique que nous devons agir pour préserver la propreté des forêts et protéger ces écosystèmes fragiles.

-Pourquoi nos forêts sont-elles aussi sales ? Est-ce dû à l’incivisme du citoyen ou à la non-implication des collectivités locales pour la protection de l’environnement ?
 

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles nos forêts peuvent être insalubres. L’incivisme des citoyens peut certainement jouer un rôle, mais les activités humaines incontrôlées sont également souvent en cause. Certains usagers de la forêt ne respectent pas l’environnement en abandonnant leurs déchets ou en causant des dégradations. Il est donc essentiel de mettre en place des mesures de sensibilisation, des campagnes éducatives et des infrastructures adéquates pour promouvoir des comportements respectueux de l’environnement. 
 

Cependant, le défi est grand, car contrairement aux villes, le milieu forestier reste un espace ouvert accessible et facile pour les gens malintentionnés de se débarrasser de leurs déchets. Il est donc nécessaire d’accompagner les villes et villages situés à proximité des massifs forestiers afin de leur permettre d’éliminer leurs déchets de manière écologiquement rationnelle et respectueuse de ce milieu hautement sensible. En somme, il est important que tout le monde travaille ensemble pour préserver nos forêts.
 

-Si les forêts brûlées étaient propres, peut-on dire dans ce cas que la propagation des feux aurait pu être évitée et facilement maîtrisable ?
 

La propagation des feux de forêt est un phénomène complexe qui peut être causé par de nombreux facteurs, tels que des conditions météorologiques extrêmes, la présence de combustibles secs ou des activités humaines négligentes. Cependant, il est important de noter que la propreté des forêts peut jouer un rôle important dans la prévention et la maîtrise des incendies. Une forêt propre avec moins de combustibles potentiellement inflammables peut faciliter les efforts de lutte contre les incendies et réduire les risques de propagation.

 En effet, les déchets peuvent être un facteur déclencheur et amplificateur des incendies de forêt, car ils peuvent s’accumuler et créer des zones de combustibles secs. En somme, bien que la propagation des feux de forêt soit un phénomène complexe, il est important de reconnaître l’impact positif que peut avoir la propreté des forêts dans la prévention et la maîtrise des incendies. Les exemples concrets montrent que des efforts pour maintenir les forêts propres peuvent contribuer à réduire les risques d’incendie et à protéger ces écosystèmes fragiles.
 

-Quels sont les produits les plus dangereux et inflammables : verre, plastique, canette...?

Il est important de noter que tous les matériaux mentionnés peuvent être dangereux et inflammables dans certaines conditions. Par exemple, le plastique et le papier peuvent facilement prendre feu au contact d’une flamme, tandis que le verre ne brûle pas mais peut concentrer et refléter un faisceau de lumière sur une broussaille qui peut s’enflammer. Les risques environnementaux et les incendies peuvent être évités si tous ces flux de déchets sont correctement gérés. En effet, les déchets mal éliminés peuvent s’accumuler et créer des zones de combustibles secs, ce qui peut augmenter les risques d’incendie. 
 

-En tant que DG de l’Agence nationale des déchets, êtes-vous prêts à accompagner les collectivités locales dans le but de contribuer à éviter ces scénarios mortels qui reviennent chaque été ? 

En tant qu’Agence nationale des déchets, nous sommes pleinement conscients de l’importance de prévenir les incendies de forêt et de protéger nos écosystèmes forestiers. Nous sommes également conscients de l’impact que peuvent avoir les déchets sur nos forêts, qui sont des écosystèmes fragiles.

 Comme pour les zones urbaines, les systèmes forestiers doivent disposer de schémas de gestion des déchets pour préserver leur santé et leur biodiversité. C’est notre mission et notre devoir d’accompagner les acteurs engagés dans la gestion et la préservation de nos massifs forestiers, conformément aux missions qui nous sont déterminées par notre ministère de tutelle. 

Une chose est sûre, on répondra à toute sollicitation dans ce sens.

 

Propos recueillis par Mohamed Benzerga

Copyright 2024 . All Rights Reserved.