Jijel : Pour moins d’accidents

08/06/2022 mis à jour: 20:19
4263

La société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a organisé ce lundi à la gare intermodale de Jijel une journée de sensibilisation sur les risques liés à la traversée des passages à niveau et contre les actes de vandalisme que subissent les trains.

Nabil Daas, sous-directeur «passagers» à la région ferroviaire de Constantine nous dira que «c’est une journée de sensibilisation organisée en collaboration avec l’association Vision, autour des dangers et de la sécurité ferroviaire d’une façon générale qui comportent les passages à niveau, les jets de pierres qui ont pris de l’ampleur et le non-respect de l’usage des quais.»

On saura que 43 accidents ont été enregistrés sur les passages à niveau depuis 1992, particulièrement sur celui qui donne accès au chef-lieu de commune d’El Ancer où, on déplore 15 accidents. Fort heureusement, un échangeur a été aménagé à cet endroit, ce qui va certainement abaisser le nombre d’accidents sur cette ligne qui part vers l’est jusqu’à Ramdane Djamel (Skikda) sur 136 km puis vers le sud-ouest sur à Constantine sur près de 70 km, rendant le voyage vers cette dernière ville, aussi bien long que lent.

Le même responsable nous dira qu’il y a actuellement une desserte vers Constantine et qu’à partir du 15 juin, il va y avoir inversion du train voyageur afin de permettre aux usagers de la région de Constantine de profiter de la côte jijelienne. Concernant l’éventualité de développer des trains de banlieue dans la wilaya, notre interlocuteur répondra qu’il y a un projet qui a été discuté avec la direction des transports pour un train entre la gare de Jijel et le campus universitaire de Tassoust pour un début, qui pourrait s’étaler par la suite à El Ancer et El Milia.

Pour cela, un abri et un quai devraient être aménagés. On relèvera qu’outre la SNTF et l’association « Vision » les filiales de la SNTF, SETIRAIL (études techniques et ingénierie), INFRARAIL (infrastructures et éléments préfabriqués) et RAIL-LOGISTIC avaient installé des stands à l’occasion.

Chez SETIRAIL, on relèvera sur un dépliant les études APD (avant-projet détaillé), un – déjà vieux - projet d’une ligne ferroviaire entre Jijel et Sétif sur 130 km, alors que du côté de RAIL-LOGISTIC, on parle de travaux de modernisation à la gare de tri de Bazoul qui a longtemps ressemblé à un cimetière, mais qui semble prendre un nouvel essor depuis 2017, avec notamment la prise en charge des conteneurs.

On rappellera à ce propos qu’à la fin des années 2000, un projet de construction d’une petite gare à Tassoust avait été évoqué pour développer le transport ferroviaire dans la wilaya notamment pour les étudiants.                                                        

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.