Jijel : 6700 premiers bénéficiaires enregistrés

28/03/2022 mis à jour: 16:53
660

Alors que l’opération de traitement des dossiers se poursuit toujours dans les antennes locales de l’agence nationale de l’emploi (ANEM), les 6700 premiers bénéficiaires de l’allocation chômage instituée par l’article 190 de la loi de finances pour 2022, la percevront ce 28 mars, a-t-on appris auprès de Nouredine Kicha, directeur de l’agence de wilaya.

Ce chiffre a été arrêté au 20 mars. Ce dernier nous a déclaré que 50 706 demandes de primo-demandeurs d’emploi âgés de 19 à 40 ans, pour le bénéfice de cette allocation ont été déposées. On retiendra que sur l’ensemble des primo-demandeurs, 59,11%, soit 29 972, sont de sexe féminin.

Durant ce premier mois, l’agence de wilaya a traité 12 081 demandes dont 5245 ont essuyé un refus pour diverses raisons. Selon le même responsable, certains ne se sont pas présentés alors que d’autres ont été rejetés parce qu’ils ne remplissent pas les conditions d’éligibilité.

La réception des dossiers et la délivrance des certificats d’éligibilité a débuté le 1er mars dans 4 antennes de l’ANEM. Les rendez-vous se font après inscription sur la plate-forme numérique de l’ANEM. Le traitement des dossiers se poursuivra jusqu’au 25 de chaque mois, et l’allocation sera versée le 28 de chaque mois. Dès le lendemain, l’étude des dossiers réceptionnés se poursuivra.

Notre interlocuteur expliquera le fort engouement des jeunes chômeurs, d’un côté par la création de cette allocation, de l’autre, par le dégel qui touchait certains projets de développement du fait de la pandémie de Covid-19, notamment dans l’habitat ou les infrastructures de base ainsi que la relance de certains projets d’investissement.

La cadence de traitement des dossiers a atteint 650 par jour. Ce qui fera dire à notre interlocuteur qu’il faut relever «les efforts des conseillers des antennes locales qui sont mobilisées de 8 heures à 18 heures, y compris le samedi, sans oublier l’accompagnement des services de sécurité».

Par ailleurs le maintien du bénéfice de l’allocation chômage reste tributaire, selon le cas, notamment du non-refus de deux offres d’emploi ou d’une formation visant à améliorer l’employabilité. À fin décembre 2021, le nombre de demandes d’emploi s’était établi à 48 274 et 5 720 offres d’emplois au niveau des entreprises économiques, publiques et privées, à travers la wilaya.

Les placements ont concerné 5339 jeunes. Le directeur de l’Agence de wilaya ajoute qu’en 2021, le nombre de placements s’est élevé de 56% par rapport à l’année 2020. Les 3450 bénéficiaires du filet social à fin 2021 seront désormais gérés par l’ANEM. Dans ce cadre, leurs dossiers seront transférés vers cette dernière.

Le recensement a déjà été effectué et les bénéficiaires toucheront désormais eux aussi, le montant de 13 000 DA au même titre que les contrats d’insertion professionnelle (CIP) ou dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP).

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.