Jardin citadin Aziz Dameche à Aïn Achir (Annaba) : Les responsables tablent sur une affluence de 3000 visiteurs par jour

15/05/2022 mis à jour: 15:22
558
Le site, qui s’étend sur 65 hectares, comprend toutes les commodités (Phot : El Watan)

Ouvert au grand public, en 2021, après une opération de réhabilitation engagée aux frais de l’ONDT, le jardin citadin méditerranéen de Aïn Achir dans la commune de Annaba a été baptisé la semaine dernière au nom du défunt grand moudjahid Aziz Damèche. 

Lieu touristique par excellence, cet espace de repos a reçu, à l’occasion, les autorités locales notamment le fils du défunt moudjahid, Nacer, le directeur de la santé de la wilaya de Annaba, en l’occurrence. Les responsables tablent sur une affluence entre 2000 à 3000 visiteurs/jour avec des pics de 4500 visiteurs/jour durant la saison estivale. 
 

Les travaux de cet exceptionnel espace côtier, l’un des plus importants du pays, ont été lancés au 1er trimestre 2014 par une commission sectorielle de la wilaya. Cela a nécessité une enveloppe de plus de 560 millions auxquels il faut ajouter une importante rallonge pour des travaux d’assainissement et surtout de protection. 

Faut-il rappeler que le projet en question qui s’étend sur une superficie de 65 hectares, sur les hauteurs du club équestre de Aïn Achir, comprend sur sa maquette un théâtre de verdure, un aquarium géant avec des poissons de la région est du pays, de grands espaces en gazon et des massifs fleuris, un lac artificiel, des terrains de jeux sur terre battue (volley-ball, basket-ball, boules et quatre courts de tennis), des pistes cyclables et pédestres pour sportifs, aménagement de massifs fleuris et éclairages mixtes. À cela, il faut ajouter un autre ensemble d’équipements en bois, à l’image de chalets, de bancs, de kiosques de dégustation, de toilettes, avec un belvédère implanté en face de l’entrée et de nombreuses passerelles et des moyens didactiques et mobiliers et équipements, bancs publics, sanitaires, chemins pédestres. 

Autant de commodités que viennent agrémenter de plantations d’espèces végétales d’ornement, des arbustes et plantes basses. Né le 17 avril 1921, le défunt Moudjahid Aziz Damèche qui a donné son nom au jardin citadin méditerranéen de Aïn Achir avait parcouru un long itinéraire de militantisme et de combat contre le colonialisme où il avait été même emprisonné à plusieurs reprises ici et ailleurs en Europe. 
 

Après l’indépendance il avait occupé plusieurs postes de responsabilité, administratifs et politiques (FLN). Après plusieurs années de louables services rendus à son pays, il avait tiré sa révérence le 29 novembre 2009 laissant derrière lui Nacer, un haut cadre de l’Etat à qui il avait légué la mission de continuer à servir son pays. 
 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer