Japon : Le rejet de l'eau contaminée de Fukushima au printemps ou cet été

13/01/2023 mis à jour: 22:00
AFP
423

Le gouvernement japonais a indiqué vendredi que le déversement dans l'océan Pacifique d'eaux contaminées provenant de la centrale nucléaire sinistrée de Fukushima devrait être effectué "autour du printemps ou de cet été", donnant des précisions sur un projet approuvé par Tokyo en avril 2021. Jugée sans risque par les régulateurs japonais en juillet dernier, la démarche suscite l'inquiétude de l'industrie nationale de la pêche et de pays voisins comme la Chine et la Corée du Sud.

Le gouvernement japonais considère le déversement des eaux comme nécessaire pour boucler le démantèlement de la centrale de Fukushima, ravagée par un tsunami en mars 2011.

Près de 1,3 million de tonnes d'eaux contaminées, permettant le refroidissement des réacteurs endommagés, sont stockées dans des réservoirs géants sur le site, où l'espace commence à manquer.

Le déversement doit être effectué par étapes une fois les eaux traitées par l'exploitant de la centrale, Tepco (Tokyo Electric Power), qui prévoit un filtrage pour éliminer les éléments nocifs, à l'exception du tritium - un isotope radioactif de l'hydrogène impossible à séparer de l'eau.

Tepco compte également construire un tunnel sous-marin partant de la centrale afin de déverser l'eau à environ un kilomètre au large.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.