Issers : Nuisances autour du marché informel

17/06/2023 mis à jour: 17:57
787

Considéré comme une des plaies de l’espace urbain aux Issers, le marché informel jouxtant la zaouïa Abderrahmane Thaâlibi est loin d’être éradiqué. 

Pourtant, il est situé à 200 m du siège de l’APC. Constituée de baraques de fortune, ce marché ressemble à un mini-bidonville où tout se vend et s’achète dans l’anarchie générale. Ce lieu de négoce très fréquenté est source de multiples désagréments pour les habitants des cités alentour. 

«Cela fait des années qu’on parle de son éradication, mais cela ne s’est jamais produit dans les faits. Ces baraques nous empoisonnent la vie. En sus du brouhaha quotidien, ce marché génère d’importantes quantités de déchets que les services de nettoiement mettent beaucoup de temps à lever. Ce qui a fait de notre quartier un immense bazar», s’indigne un résidant de la cité 48 Logements. Pour l’éradiquer, les autorités avaient réalisé deux marchés couverts, mais ces derniers sont laissés à l’abandon, déplore-t-il. 

Le laxisme des autorités aura encouragé beaucoup de commerçants à squatter d’autres espaces de l’ancienne station de bus afin d’augmenter leur chiffre d’affaires. Après les gourbis, certains ont fini par ériger des baraques en tôle.                                         

Copyright 2024 . All Rights Reserved.