Industrie pharmaceutique et Siphal : Le groupe Saidal lance son centre de bioéquivalence

26/02/2022 mis à jour: 04:37
707
Equival Biocenter est ouvert à tous les opérateurs désirant réaliser leurs études de bioéquivalence

Le groupe pharmaceutique Saidal se lance dans une nouvelle stratégie de développement en s’inscrivant dans une dynamique d’innovation au service de la santé. 

Le groupe s’est distingué lors de la 16e édition du Salon international de la pharmacie, qui prendra fin aujourd’hui, avec le lancement de sa première étude de bioéquivalence sur un produit fabriqué localement au sein de son centre Equival Biocenter. 
 

Un appel au recrutement de candidats volontaires jeunes et sains, c’est-à-dire des personnes répondant aux conditions de participation à l’étude de bioéquivalence dont la mission est de «prouver que les médicaments génériques à usage humain sont bioéquivalents et interchangeables avec les médicaments de référence le princeps avec une même efficacité et sécurité», a déclaré Fettouma Akacem, directrice générale de Saidal. Et de préciser que ces études sont soumises à une réglementation très rigoureuse régissant toutes les étapes y afférent et à leur réalisation. 
 

Indemnisation financière pour les volontaires
 

Ainsi, les volontaires bénéficieront d’examens médicaux et biologiques avant, pendant et après l’étude et d’une indemnisation financière, a-t-elle expliqué, soulignant que les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site internet www.sadialgrouoe.dz. 
 

Mme Akacem a tenu à préciser que le centre «Equival, valoir autant» est une structure dotée d’installations et d’équipements modernes, permettant ainsi de réaliser l’ensemble des activités nécessaires pour mener des études de bioéquivalence, essais cliniques, bioanalyse et traitement des données, conformément aux exigences réglementaires en vigueur. 

L’objectif recherché à travers ces études, en plus de prouver l’équivalence entre le produit générique et le princeps, est, selon la directrice générale de Saidal, de permettre aux produits génériques d’accéder au marché international, tel qu’exigé par la réglementation. «Equival Biocenter est ouvert à tous les opérateurs désirant réaliser leurs études de bioéquivalence, et deux fabricants locaux nous ont déjà sollicité», a-t-elle déclaré, en indiquant que «le coût d’une étude à l’étranger revient entre 100 000 à 200 000 euros. Chez nous, le prix reviendra entre 40 à 50% moins cher». 
 

Au chapitre production, le groupe Saidal entend enrichir sa gamme dans les différentes classes thérapeutiques avec la production de 17 nouveaux produits, dont certains utilisés pour la Covid-19 en plus du vaccin CoronaVac enregistré en Algérie et fabriqué dans son usine à Constantine, dont un premier lot d’un million et demi de doses est stocké. «Saidal compte faire la promotion du vaccin CoronaVac et l’exporter après validation du dossier par les experts de l’OMS, qui est en cours d’examen. La décision sera rendue en mars prochain», a-t-elle ajouté, et d’annoncer la production d’ici 2023 de huit produits d’oncologie. 

Le projet de production d’insuline serait également, selon elle, à la phase finale, avec la création prochainement d’une joint-venture entre le groupe Saidal et le laboratoire Novo Nordisk pour la fabrication des stylos à insuline à l’usine de Boufarik.
 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer