Inde : ce que l’on sait des 40 ouvriers toujours piégés dans un tunnel effondré

15/11/2023 mis à jour: 14:58
1139
Des membres des équipes de secours se préparent à mener une opération de sauvetage après l'effondrement d'une partie d'un tunnel en construction à Uttarkashi, dans l'État d'Uttarakhand, au nord de l'Inde, le 14 novembre 2023

Les secouristes indiens ont annoncé mercredi 15 novembre avoir expédié des médicaments à 40 ouvriers, bloqués depuis dimanche dans l'effondrement d'un tunnel routier en construction, où les opérations de sauvetage se poursuivent.

"Suite à une consultation médicale, des médicaments ont été acheminés aux ouvriers via un conduit", a déclaré Prashant Kumar, un policier sur place, à l'AFP. Il a ajouté que le contact était maintenu avec les travailleurs. Aucune information n'a été fournie concernant leur état de santé, mais de la nourriture et de l'oxygène sont également acheminés par le même conduit.

L'accident s'est produit dimanche matin près de Dehradun, dans l'État himalayen d'Uttarakhand, lorsque des ouvriers quittaient le chantier et qu'une équipe de remplacement arrivait. Deux ouvriers participant aux opérations de dégagement des décombres ont été blessés par la chute de débris du plafond du tunnel. Les accidents sur les chantiers de grandes infrastructures sont fréquents en Inde.

Bien que les secouristes aient initialement espéré évacuer les ouvriers piégés mercredi, des obstacles naturels ont ralenti le rythme des forages, a expliqué Ashok Kumar, chef de la police de l'État d'Uttarakhand. Il a appelé à la patience et à la confiance, assurant qu'ils feraient tout leur possible pour sauver les travailleurs. Une deuxième machine de forage a été envoyée par l'armée de l'air pour accélérer les opérations, la première s'étant cassée.

Le tunnel de 4,5 km fait partie du projet autoroutier Char Dham, soutenu par le Premier ministre Narendra Modi, visant à améliorer les liaisons entre quatre sites hindous majeurs et les régions frontalières de la Chine. Certains experts ont averti des risques liés aux chantiers dans la région de l'Uttarakhand, propice aux glissements de terrain. En janvier, au moins 200 personnes ont perdu la vie dans des crues soudaines dans la région, un événement en partie attribué au développement excessif.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.