Forêt de Bainem à Alger : Lancement d’une grande campagne de nettoiement

23/07/2023 mis à jour: 18:25
1380
Excellente initiative pour sensibiliser et mobiliser la communauté en faveur de la préservation de l’environnement - Photo : D. R.

Ces campagnes toucheront, dans les jours à venir, d’autres forêts à l’échelle nationale.

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fazia Dahleb a donné, vendredi à la forêt de Bainem à Alger, le coup d’envoi d’une grande campagne de nettoiement dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du secteur, axée sur l’éducation environnementale.

Cette campagne de bénévolat, organisée à la forêt de Bainem qui s’étend sur 504 hectares, a été lancée en présence des ministres de la Jeunesse et des Sports, Abderrahmane Hammad, du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji et de la présidente de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Alger, Nadjiba Djilali.

Cette initiative a également vu la participation d’artistes, de représentants d’associations et des services de la Protection civile, en plus des agents de la Direction générale des forêts (DGF) et des Scouts musulmans algériens (SMA).

Dans une déclaration à la presse en marge de cet évènement écologique, Mme Dahleb a mis l’accent sur l’importance de «la mobilisation et de l’action collectives pour préserver l’environnement et les forêts, notamment avec les conditions climatiques enregistrées actuellement dans le pays, accompagnées d’une vague de canicule», soulignant que les déchets constituent le principal facteur à l’origine des feux de forêt, d’où l’impératif de s’en débarrasser, en associant tous les départements ministériels concernés.

Ces campagnes toucheront, dans les jours à venir, d’autres forêts à l’échelle nationale, a ajouté la ministre. Dans le même cadre, la ministre a rappelé l’application mobile qui permet aux citoyens de détecter et de signaler les points noirs et les décharges sauvages de déchets, à travers les smartphones en prenant une photo avec la localisation géographique automatique du dépôt signalé pour permettre aux services locaux de prendre les mesures nécessaires pour leur élimination, en coordination avec les services spécialisés de la commune.

Signalons que cet espace est très fréquenté par les habitants de la capitale citoyens car il est facile d’accès et surtout sécurisé. Les visiteurs y trouvent leur compte qu’il s’agisse de pratiquer différents sports ou de s’adonner à des jeux de loisirs et de distraction.

La forêt enregistre quotidiennement une affluence de plus de 800 personnes atteignant le point culminant le week end tout le long de l’été.Véritable espace naturel vierge, la forêt de Bainem dont cinq communes (Bouzareah, Hammamet, Rais Hamidou, Ain Benian et Beni Messous) se partagent les frontières, est le poumon de la capitale.

La forêt de Bainem a connu de nombreux travaux d’aménagement et de réalisation de structures de services à l’instar des espaces de jeux et  de loisirs, des gargotes, des fontaines publiques et des toilettes. Rappelon que 53 interventions contre les incendies au niveau de la forêt ont été enregistrés depuis juin dernier. A. G. et K Saci

 

 

 

 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.