FAF : transgression des lois dans le football amateur

12/02/2022 mis à jour: 04:34
666

Encore une fois, la Fédération algérienne de football (FAF) ne s’est pas conformée à ses propres règlements généraux et aux statuts de la FIFA en matière de périodes d’enregistrement des licences. 

Ce type de dépassements n’est pas nouveau, ni propre à l’actuelle direction en place. Depuis des années, la Fédération a ouvert une brèche dans les règlements, qu’elle est tenue de respecter en tout temps, et a décrété d’ouvrir deux périodes d’enregistrement des licences aux joueurs amateurs.

 Cette décision est une grave transgression de l’article des règlements généraux du football amateur qui précise que «le joueur amateur signe une licence annuelle». C’est-à-dire qu’il n’ouvre qu’à une seule qualification par saison. Les «génies» de la Fédération qui triturent les textes à longueur d’année et à leur convenance ont décidé d’octroyer aux joueurs amateurs le bénéfice de deux périodes d’enregistrement. Cette décision va à l’encontre des règlements et statuts de la FIFA, auxquels toutes les Fédérations doivent se conformer, la FAF comprise.

 Les deux périodes d’enregistrement de licences sont ouvertes exclusivement aux joueurs professionnels. La FIFA le précise bien dans l’article 6, périodes d’enregistrement, de son règlement. Dans l’alinéa 4 de l’article indiqué, il est mentionné : «Les dispositions concernant les périodes d’enregistrement ne s’appliquent pas aux compétitions auxquelles participent uniquement des joueurs amateurs». Par quelle magie, des responsables au niveau de la Fédération et des Ligues modifient-ils les règlements en toute impunité et sans aucun respect de leurs obligations statutaires.

 Le football amateur ne bénéficie que d’une seule période d’enregistrement. Ceux qui enfreignent les règlements généraux sont les ennemis du football. Il n’est pas difficile d’imaginer les enjeux et mobiles qui se cachent derrière cette grave transgression des règlements et statuts. Il existe une complicité généralisée sans laquelle pareils graves dépassements ne sauraient exister. Le calvaire du football algérien est loin d’être fini.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.