Exécution du projet de tramway de Mostaganem : Un nouveau défi relevé par l’entreprise Cosider

23/02/2023 mis à jour: 18:43
1943

Celui-ci, à travers toutes ses équipes, s’est illustré de brillante façon après avoir repris et mené à terme les travaux abandonnés du tramway de Mostaganem, suite au retrait d’une société étrangère en cours de route.

Pratiquement, tous les Mostaganémois ont tenu à rendre hommage à tous les acteurs concernés par le projet, en particulier Cosider, Alstom et sa joint-venture Cital, tout en soulignant le travail méritoire accompli par l’entreprise nationale Cosider, grâce au professionnalisme, la compétence et le savoir-faire des responsables, cadres et travailleurs ainsi que la qualité des travaux exécutés par la filiale travaux publics/ouvrages d’art du groupe Cosider pour le compte de l’Entreprise Métro d’Alger (EMA).

Il faut rappeler que cette dernière a réalisé une partie importante du projet, à savoir les travaux de génie civil, du système de voie ferrée, de la caténaire et de la signalisation lumineuse de trafic, tandis que l’autre intervenant Alstom s’est  chargé de la fourniture du système intégral, des systèmes de télécommunication et de signalisation ainsi que de la billettique, des sous-stations et des équipements de dépôt, alors que sa joint-venture Cital a fourni les rames de tramway.

La longueur de la ligne est de 14,2 km s’étendant de Kharrouba en face de l’université, à l’est de Mostaganem, jusqu’au quartier de Salamandre avec terminus devant le lycée Oukraf Mohamed. Le coup d’envoi des travaux, pour rappel, confiés initialement à une société espagnole, avait été donné le 17 septembre 2013 avant que le contrat avec cet intervenant ne soit resilié en 2017, suite à l’arrêt des travaux.

En lui succédant, l’entreprise Cosider a pu donc, une nouvelle fois, relever le défi en s’acquittant fort bien d’une tâche difficile, en raison de la situation héritée et de la complexité de ce type d’intervention en milieu urbain. 

Elle a en effet, de l’avis de tous, mené à bon port et selon les normes requises, toute la partie du projet qui lui a été confiée en 2018, au lendemain de la résiliation du marché avec l’entreprise étrangère chargée initialement de cette œuvre nécessitant évidemment une spécialisation, des connaissances techniques et une expérience suffisante et adaptée que la filiale travaux publics /ouvrages d’art du groupe Cosider a pu acquérir et étaler avec succès dans le cadre de l’exécution de projets similaires au niveau national. 

Dans ce même registre, elle avait en outre réalisé, presque dans les mêmes circonstances, le projet de tramway de Constantine vers la ville Ali Mendjeli, qu’elle a pu terminer et livrer dans des délais raisonnables après avoir succédé à une société étrangère pour les mêmes motifs. 

Elle a aussi, à son actif, la réalisation de travaux d’extension du métro d’Alger, pour ne citer que ces réalisations qui témoignent, on ne peut mieux, de la percée notable du groupe Cosider qui gagne en performance et en efficacité dans les secteurs-clés du développement local et national, notamment dans les travaux publics, les infrastructures de transports publics et les ouvrages hydrauliques.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.