Évitement de la ville de Aïn Taya : Des extensions de commerces sur le trottoir

08/09/2022 mis à jour: 05:52
1838

A Aïn Taya, la route servant d’évitement pour la ville est devenue étroite, par la faute de certains commerçants qui ont érigé sur le trottoir des extensions pour leurs magasins. 

Ces extensions construites en forme de cages métalliques occupent toute la surface du trottoir. Les piétons sont contraints de marcher sur la chaussée, mettant ainsi leur vie en danger. Quant aux voitures qui n’ont plus de place pour stationner, occupent, en s’arrêtant, une portion importante de la chaussée. Résultat : un goulot d’étranglement se crée dans cet endroit, occasionnant d’interminables embouteillages. Cette route, construite dans le but de décongestionner le centre-ville de Aïn Taya, est devenue elle-même congestionnée. Signalons, qu’au départ, ces commerçants avaient installé des étals qui empiètent légèrement sur le trottoir. Non satisfaits de ces agencements, ils se sont mis à ériger des dépendances à leurs commerces sur un espace réservé initialement aux piétons. «Les autorités compétentes doivent intervenir pour obliger ces commerçants à enlever ces rajouts, car ils causent un grand tort aux automobilistes et les piétons», assure un automobiliste. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.