Etats-Unis : Comparution de l’ex-président Donald Trump pour sa détention de secrets d’État

14/06/2023 mis à jour: 13:18
AFP
273

Donald Trump est attendu hier dans un tribunal fédéral en Floride pour une nouvelle comparution historique, potentiellement très dommageable pour sa campagne électorale, rapporte l’AFP.
 

Le républicain de 76 ans, cerné par les enquêtes mais encore candidat à la Maison-Blanche, est convoqué devant une juge à Miami pour se voir notifier les charges contre lui. Il est accusé d’avoir conservé des documents confidentiels après son départ de la Maison-Blanche, où figuraient notamment des informations confidentielles sur des armes nucléaires.
 

L’ancien président fait face à 37 chefs d’inculpation, dont «rétention illégale d’informations portant sur la sécurité nationale», «entrave à la justice» et «faux témoignage». 
C’est la première fois qu’un ancien président américain est inculpé au niveau fédéral. Donald Trump devrait plaider non coupable. Il devrait être formellement placé brièvement en état d’arrestation mais, vu sa notoriété, les agents pourraient s’épargner les prises de ses empreintes digitales et de sa photo d’identité judiciaire, comme il est d’usage normalement.

Début avril, Donald Trump a déjà été inculpé pour plusieurs fraudes comptables par la justice de l›Etat de New York, en lien avec un paiement réalisé avant la présidentielle de 2016 pour faire taire une actrice de films X qui dit avoir été sa maîtresse. Mais le dossier à Miami paraît plus compromettant.

Aux Etats-Unis, une loi oblige en effet les présidents à transmettre tous leurs emails, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales. 

Une autre interdit de conserver des secrets d’Etat dans des lieux non autorisés et non sécurisés. En janvier 2021, quand il avait quitté la Maison-Blanche pour s’installer dans sa luxueuse résidence Mar-a-Lago, en Floride, Donald Trump avait pourtant emporté des dizaines de cartons remplis de dossiers. 

D’après l’acte d’accusation, ils sont restés empilés sur la scène d’une «salle de bal», avant d’être transportés dans un «débarras» accessible de la piscine, où certains documents marqués de la mention «secret défense» ont été vus étalés sur le sol. 
En janvier 2022, après plusieurs relances, l’ex-président avait accepté de restituer des boîtes contenant près de 200 documents classifiés. 

Toujours convaincus qu’il en manquait, des agents du FBI ont effectué une perquisition spectaculaire à Mar-a-Lago le 8 août et ont saisi une trentaine d’autres boîtes, contenant 11 000 documents. Le magnat de l’immobilier a toujours qualifié ce dossier de «chasse aux sorcières» visant à entraver sa candidature à la présidentielle. 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.