Énième assassinat d’un journaliste au Mexique : La corporation proteste

12/07/2023 mis à jour: 02:55
AFP
523
La corporation des journalistes mexicains s’insurge contre l’impunité face à l’assassinat de leurs collègues

Au cri de «justice», des journalistes se sont réunis lundi dans plusieurs villes du Mexique pour protester contre l’assassinat d’un de leur collègue la semaine dernière dans le nord-ouest du pays. 

«Ce n’est pas possible que le pays reste le plus dangereux au monde pour l’exercice du journalisme», ont déclaré des journalistes réunis à Ciudad Juarez (nord), à la frontière avec les Etats-Unis. «Nous exigeons une enquête complète, et que l’on ne punisse pas seulement les auteurs matériels mais aussi les responsables intellectuels», a déclaré l’un des manifestants à Oacaxa (sud). Un rassemblement est prévu en soirée à Mexico.
Correspondant de la Jornada dans le Nayarit, Luis Martin Sanchez Iñiguez a été retrouvé mort samedi. Son corps présentait des signes de violences.

Le bureau au Mexique du Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme a réclamé une enquête «rapide, exhaustive, indépendante et efficace».  «On rendra mardi un rapport», a avancé le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, qualifiant le crime de «mauvaise nouvelle». L’enquête privilégie la piste d’un meurtre en lien avec les activités journalistiques de la victime, selon le parquet du Nayarit. Luis Martin Sanchez Iñiguez est le premier journaliste en activité tué en 2023 au Mexique. 

En 2022, 13 journalistes ou «informateurs» ont été tués, selon le gouvernement, soit plus que dans l’Ukraine en guerre.  Les autorités enquêtent pour savoir si ces violences sont liées aux enquêtes, billets d’opinion ou reportages écrits par les victimes. Quelque 150 journalistes ont été tués au Mexique depuis 2000. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.