En prolongement du mini-stage d’Alger : Les Canaris à pied d’œuvre à Tizi Ouzou

27/06/2023 mis à jour: 01:42
1529
Photo : D. R.

Les Canaris ont mis à profit la trêve décidée par la ligue nationale de football pour assurer une très bonne préparation de la reprise qui interviendra samedi, avec, à la clé, un match important. Il s’agit de celui avec la JS Saoura que les camarade de Boualia joueront en dehors de leurs bases. 

Les poulains de l’entraîneur Bouzidi ont ainsi bien rechargé les batteries en vue de la suite du championnat nationale de Ligue 1. Le mini-stage d’une semaine, suivi à Alger, est d’un apport considérable pour les joueurs qui ont comblé  l’arrêt de l’exercice par un travail de préparation pour le reste de l’exercice en cours. 

Les séances d’entraînement effectuées  ainsi que les matchs amicaux joués dans la capitale ont permis à l’entraîneur de la JSK, Youcef Bouzidi, de colmater toutes les failles constatées durant les dernières compétitions surtout la rencontre face à l’ES Sétif où les Canaris avaient raté, d’un cheveu, de revenir avec les trois points de la victoire dans les bagages. 

Ils se sont contentés d’un match nul mais, le coach de la JSK a estimé que ses poulains avaient toutes les chances de remporter le match. Mais, ce n’était que partie remise puisque quelques jours plus tard, ils gagnent le Clasico de Tizi Ouzou, face au Doyen, le MC Alger. Actuellement, le seul objectif de la JSK est de partir à Béchar avec un désir ardent de surprendre l’équipe locale qui n’est toutefois pas facile à manier surtout dans ses bases. 

D’ailleurs, après le mini-stage d’Alger, le staff technique et les joueurs de la JSK sont à pied d’œuvre au niveau du stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, histoire de bien préparer la rencontre prévue pour samedi prochain, à l’extérieur. L’entraîneur de la JSK estime que le déplacement de ses protégés pour croiser le fer avec l’équipe de la JS Saoura n’est pas facile. Il ajoute que tout est possible dans les rencontres du championnat. 

Il dit avoir confiance en son équipe qui respecte, dit-il, à la lettre toutes les consignes de l’encadrement technique. Par ailleurs, notons que l’ailier droit de la JSK, Koceila Boualia, est actuellement la convoitise de quelques clubs français comme l’AS Saint-Etienne, le FC Nantes et Montpellier. 

Il y aussi le club égyptien Al Ahly qui semble être intéressé aussi par Boualia dont le nom revient avec beaucoup d’insistance pour porter le maillot d’une équipe étrangère. La coqueluche des supporters des Canaris  sera ainsi sur les tablettes pour la prochaine période des transferts. 

Ses très bonnes prestations assurées aussi bien en championnat national qu’en coupe d’Afrique, n’ont pas laissé indifférents les entraîneurs de plusieurs formations étrangères qui veulent l’avoir dans leurs effectifs la saison prochaine.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.