Elle était accompagnée du wali d’Alger : Mouloudji sur les chantiers de restauration

06/06/2024 mis à jour: 02:14
818

La ministre de la Culture et des Arts, Mme Soraya Mouloudji, a effectué, mardi à Alger, une visite dans plusieurs communes où elle s’est enquise de l’état d’avancement de la réalisation de nombre de projets culturels et d’opérations de restauration de monuments et sites archéologiques, en vue de leur préservation, valorisation et rentabilisation. 

Accompagnée du wali d’Alger, Mohamed Abdennour Rabhi, de responsables d’établissements culturels et de représentants des autorités locales, la ministre a entamé sa visite depuis la commune de La Casbah relevant de la circonscription administrative de Bab El Oued, où elle s’est enquise des travaux de restauration de la citadelle d’Alger, dite Dar Essoultane. Sur place, la ministre a inspecté l’état d’avancement des travaux de restauration du Palais des beys et celui du dey, une opération supervisée par la wilaya d’Alger. La ministre a écouté les explications relatives à la restauration de la citadelle, qui date de l’époque ottomane (XVIe siècle), constituant l’un des monuments les plus importants de La Casbah, où elle a relevé «un progrès notable» des travaux de restauration du Palais du dey, dont le taux a atteint les 70%, et 80% pour le Palais des beys. 

Selon l’exposé présenté à la délégation ministérielle, la Citadelle d’Alger, classée en 1992, patrimoine universel de l’humanité par l’Unesco, dans le cadre de La Casbah d’Alger, a subi plusieurs opérations de restauration, qui ont touché nombres de ses bâtisses, dont le Palais du dey et le Palais des beys, outre Dar el Baroud, ouverte aux visiteurs après l’achèvement des travaux. La ministre s’est enquise, en outre, de l’étude de réalisation de la Maison de l’artiste, une structure culturelle en cours de réalisation et qui vient remplacer Dar El Menzah (Casbah) relevant de l’Office nationale des droits d’auteur et des droits voisins (ONDA). Elle a visité, par la suite, le Mausolée de Sidi Abderrahmane Thaâlibi, situé à la Basse Casbah, qui fait l’objet d’une opération de restauration et de réaménagement avant son ouverture aux visiteurs.

 Ensuite, la ministre s’est rendue à la commune d’Hussein Dey où elle a inspecté les travaux de restauration de la Villa d’Hussein Dey (l’ancien lycée Thaâlibia), un monument datant de l’époque ottomane classé en 1982 sur la liste du patrimoine national. Le bâtiment est actuellement en cours de rénovation et d’aménagement, et il est prévu qu’il soit exploité comme un musée communal sous la tutelle du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales une fois les travaux de rénovation et d’aménagement terminés, selon les explications fournies par les responsables du projet, qui a débuté en 2017 et devrait être achevé en juillet 2025. La ministre a achevé sa visite dans la commune d’Aïn Benian (circonscription administrative de Chéraga), qui abritera le projet du siège médico-social de l’artiste, financé par l’ONDA. Dans une déclaration à la presse, la ministre a affirmé que les travaux de construction du siège médico-social de l’artiste débuteront «dans les plus brefs délais», ajoutant que cet établissement de santé, qui comprend plus de 9 spécialités ainsi que des installations sociales et de divertissement, devrait être livré après 18 mois de travaux. 

Elle a souligné que sa réalisation intervenait dans le cadre de «la concrétisation des engagements du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, envers les artistes en vue de l’amélioration de leur situation sociale». Après avoir insisté lors des différentes haltes de sa visite sur l’importance de «respecter les délais de réalisation des différents projets inscrits», la ministre a précisé que les chantiers de restauration et de valorisation ouverts à Alger visent à «rentabiliser les structures culturelles et les sites historiques restaurés et à protéger et préserver le patrimoine culturel matériel et immatériel». 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.