Electrique: BMW s'apprête à investir des millions dans son usine Mini d'Oxford

11/09/2023 mis à jour: 22:26
1659
L'annonce de BMW portera à 6 milliards de livres sterling (7 milliards d'euros) les investissements du secteur ces deux dernières années

Le constructeur automobile allemand BMW a dévoilé lundi un investissement majeur de plus de 600 millions de livres (environ 700 millions d'euros) visant à électrifier la production de la gamme Mini au Royaume-Uni. 

L'objectif de BMW est d'atteindre une production 100% électrique dans son usine d'Oxford d'ici 2030. Cette initiative est appuyée par le gouvernement britannique et vise à garantir la stabilité des emplois non seulement dans l'usine d'Oxford, mais également dans l'usine de presse de carrosserie de Swindon, située à environ 100 kilomètres à l'ouest de Londres, selon un communiqué de l'entreprise.

Bien que le montant de la subvention du gouvernement britannique n'ait pas été officiellement confirmé, les médias britanniques l'ont estimé à plus de 87 millions d'euros, soit environ 75 millions de livres sterling. Cette annonce a été chaleureusement accueillie par le gouvernement britannique, qui a cherché activement à stimuler l'industrie automobile électrique ces derniers mois. En juillet, le Royaume-Uni avait déjà obtenu un investissement massif de 4,7 milliards d'euros de la part du géant indien Tata, propriétaire de Jaguar Land Rover, pour la construction d'une méga-usine de batteries électriques.

La ministre britannique du Commerce, Kemi Badenoch, a souligné que le gouvernement avait un plan pour l'industrie automobile et que celui-ci portait déjà ses fruits. Le Premier ministre Rishi Sunak a également affirmé que l'investissement de BMW témoignait du Royaume-Uni en tant que meilleur endroit pour fabriquer les voitures du futur.

Cet investissement massif de BMW vise à préserver environ 4 000 emplois hautement qualifiés et à renforcer la chaîne d'approvisionnement des véhicules électriques, a précisé le ministère des Entreprises et du commerce. Cette annonce apaise les inquiétudes concernant l'absence d'infrastructures en Grande-Bretagne, notamment en matière d'usines de fabrication de batteries, selon Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown, ajoutant que le soutien financier du gouvernement a clairement joué un rôle déterminant dans cet investissement.

Bien que certains modèles électriques de Mini soient également produits en Allemagne et en Chine, BMW insiste sur le fait qu'Oxford reste le cœur de la marque, où l'usine Mini a récemment fêté son 110e anniversaire. La Mini Electric est fabriquée à Oxford depuis 2019, et la production de deux nouveaux modèles électrifiés, la Mini Cooper 3 portes et la Mini Aceman, débutera au Royaume-Uni en 2026, conformément à l'annonce de BMW.

Le gouvernement britannique a souligné que cet investissement de BMW porte à 7 milliards d'euros les fonds injectés dans le secteur automobile au cours des deux dernières années. Il intervient quelques jours après le début de la production de véhicules électriques par le groupe Stellantis (Peugeot, Fiat, Jeep, etc.) dans son usine d'Ellesmere Port, au nord de l'Angleterre, à la suite d'un investissement de 117 millions d'euros (environ 100 millions de livres sterling).

Copyright 2024 . All Rights Reserved.