Efficacité énergétique : Près de 120 000 véhicules reconvertis au GPL en 2022

01/06/2023 mis à jour: 01:21
3265

L’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue), dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de maîtrise de l’énergie (PNME), a reconverti près de 120 000 véhicules au GPL, indique dimanche un communiqué de l’Agence. 

Parmi ses réalisations en 2022, notamment dans le secteur du transport, l’APRUE «a réalisé la conversion record de taxis et particuliers, au GPL carburant, avec des aides de l’Etat allant de 40 à 50% du montant de la fourniture et installation des kits GPL/c, pour un montant total des aides de 3,4 milliards DA et pour une économie de carburant (essence) de plus de 200.000 tonnes, et des émissions évitées de 122.000 tonnes équivalent CO2», selon la même source. 

Ce projet a fait intervenir près de 600 installateurs présélectionnés. L’agence a également donné des formations spécifiques à la maîtrise de l’énergie, au profit de 120 participants, ingénieurs et techniciens et a mobilisé des acteurs concernés et du grand public autour des enjeux et défis d’une transition énergétique, indique le communiqué ajoutant que l’agence a été active dans de nombreux programmes de coopération internationale, tels que les programmes NNODEV, AEDA, les communes vertes, Clim Gov L’Aprue est, par ailleurs, partie prenante et chef de file pour la partie efficacité énergétique, dans plusieurs autres programmes de coopération internationale. 

En 2022, l’Aprue a également contribué dans la prospective, en participant aux travaux d’élaboration de scénarios de transition énergétiques, et en réalisant des études plus spécifiques comme celle dédiée à la mobilité propre et durable, selon le communiqué, précisant que ces études ont permis, d’une part, de refondre le programme de maitrise de l’énergie et d’établir de nouvelles trajectoires ambitieuses et pragmatiques, et, d’autre part, d’enrichir les débats avec l’ensembles des parties prenantes. 

Ainsi, l’Aprue estime que «C’est avec un encouragement qu’elle entreprend la mise en œuvre d’un programme plus conséquent, pour la période 2023-2030, en adéquation avec les objectifs stratégiques nationaux de la transition énergétique, fixés par les pouvoirs publics, à savoir, atteindre 10% d’économie d’énergie primaire et développer massivement les productions d’énergie renouvelable, qu’elles soient centralisées ou décentralisées, à l’horizon 2030». 

Le budget qui a été engagé en 2022, par l’Agence, qui a «complètement relevé les missions qui lui avaient été confiées dans le cadre de la mise en œuvre du PNME, en clôturant le reliquat de la totalité des programmes antérieurs, pour lequel elle s’était engagée», est de près de 7 milliards DA, rappelle-t-on dans le communiqué. 

Ce budget, bien qu’il reste «insuffisant» au vu des défis et enjeux énergétiques et de leurs effets macroéconomiques favorables, affirme néanmoins la contribution concrète de l’Etat à la transformation progressive de notre société et de notre économie, d’un système intensif en carbone, dépendant des énergies fossiles, vers un système énergétique décarboné durable. 

Rédaction automobile

Copyright 2024 . All Rights Reserved.