E-Commerce et Fintech en Afrique : Le secteur est capable de créer 3 millions d’emplois d’ici à 2025

18/04/2024 mis à jour: 15:34
1295

Alors que l’e-commerce en Afrique devrait toucher plus de 83,5 millions d’utilisateurs d’ici 2029, soit une augmentation de +56%, la catégorie FinTech (secteur spécialisé dans les solutions numériques liées à la finance) qui s’ouvre au e-commerce pourrait être créateur d’environ 3 millions d’emplois sur le continent africain d’ici à 2025. 

 C’est du moins ce qui ressort du communiqué de presse de Viva technologie, un accélérateur d’innovation qui connecte entre eux les startups, les leaders technologiques, les grandes entreprises et les investisseurs et qui organise chaque année le plus grand événement startup et tech d’Europe. 

Cette année, la huitième édition de VivaTech aura lieu du 22 au 25 mai 2024 à Paris. Et en prévision de cet événement, Viva Technology annonce le Top 45 des startups retenues pour la troisième édition des AfricaTech Awards, une initiative panafricaine qui identifie et soutient les startups innovantes à impact à travers le continent.

 Pour la troisième année consécutive, les AfricaTech Awards visent à mettre en lumière les startups innovantes œuvrant pour le développement du continent africain dans trois catégories que sont Climate Tech, Health Tech et FinTech. Et c’est parmi plus de 310 candidatures que VivaTech et son Knowledge Partner, Deloitte, ont sélectionné les startups en lice pour les Awards 2024.  

Selon le communiqué de presse, la catégorie E-commerce & FinTech a enregistré le plus important nombre de candidatures (148), suivie de la catégorie Climate Tech (86) et enfin Health Tech (79). Si l’ajout du E-commerce à la catégorie FinTech a généré un tel engouement, c’est en partie dû au poids que le secteur tend à occuper dans les prochaines années, a-t-on estimé. Parmi les startups retenues de ce classement, 42% d’entre elles sont fondées ou co-fondées par une femme et près de 90% comptent au moins une femme dans leur conseil d’administration. 

 Le Kenya, le Nigeria et l’Egypte occupent respectivement le podium des pays avec le plus fort taux de participation parmi les 37 pays africains représentés. A noter que ce trio gagnant occupe les trois premières places de ce classement depuis 2022. S’exprimant sur l’événement, François Bitouzet, directeur général de VivaTech, a estimé que «l’Afrique démontre toute la richesse et le dynamisme de son écosystème de startups et se positionne comme le continent à suivre pour l’innovation Tech et Digitale». 

Et d’ajouter : «Viva Technology est ravi de faire connaître cette réalité africaine au monde entier et de la connecter aux acteurs qui lui permettront d’atteindre son plein potentiel. C’est l’un des engagements de VivaTech depuis sa création, et cette année encore ce sera l’un des sujets phares de notre événement.» 

Abondant dans le même sens, le responsable pour l’Afrique francophone, Aymen Mtimet, considère que dans un contexte mondial de ralentissement des investissements, «les écosystèmes africains continuent d’améliorer leurs positionnements mondiaux grâce, notamment, au dividende démographique du continent». Pour lui, «2024 sera certainement une année passionnante grâce à la dynamique que connaît le continent, et aux développements de nouvelles tendances dont particulièrement la Deeptech et l’IA». 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.