Docteur Senoussi Mohamed : Le parcours d’un chercheur en intelligence artificielle embarquée

06/09/2022 mis à jour: 15:04
1743
«Grâce à la collaboration de deux amis chercheurs, l’un à Sidney et l’autre au Texas, je suis arrivé à organiser une conférence en ligne avec les étudiants algériens.»

Le docteur en intelligence artificielle embarquée, Senoussi Mohamed, le natif de Tighenif (Mascara) communique avec ses compatriotes universitaires et établit des liens entre les scientifiques algériens établis à l’étranger et les étudiants des universités algériennes, à travers sa chaîne Youtube, Noukheb, en organisant des conférences en ligne et des ateliers sur les différents thèmes. 

Grâce à la collaboration de deux amis chercheurs, l’un à Sidney et l’autre au Texas, je suis arrivé à organiser une conférence en ligne avec les étudiants algériens, pour leurs transmettre les astuces dans l’écriture d’un article scientifique en vue de sa publication dans les revues internationales», nous dit-il.  

Senoussi avait obtenu son doctorat en France, après avoir achevé ses années en études supérieures électroniques à Sidi Bel Abbès. Il avait étudié à Montpellier. Il avait travaillé en qualité de Pr Assistant à l’Ecole centrale électronique de Paris. Il est parti à l’université de Twente (Pays-Bas) pour continuer ses recherches. Il avait exercé à l’université de Séoul (Corée du Sud) en qualité de Pr invité occupé. Depuis 2021, il est devenu Pr associé à l’université de Dakota Nord (USA). 

Ces «escales» avaient permis à l’enfant de Tighenif de consolider et peaufiner ses recherches dans les laboratoires des universités de ces pays, de surcroît développer ses connaissances dans l’intelligence artificielle embarquée. Il s’est spécialisé dans l’introduction de la robotique au sein des infrastructures du secteur de la santé (chirurgie, imagerie, ndlr) et dans l’industrie automobile (voiture autonome, ndlr). « Pour mettre en application les résultats des recherches, impérativement la volonté politique ne doit pas se contenter des discours, la législation devra suivre la volonté scientifique. On évoque beaucoup la voiture autonome aujourd’hui, savez-vous que la concrétisation de ce projet est impossible, je précise dans les pays développés, pour diverses raisons. La vie réelle ne dépend pas des chercheurs uniquement»,  nous déclare Dr Senoussi Mohamed. 

Le chercheur de Tighenif insiste sur l’exploitation de la beauté des paysages naturels en Algérie, tout en respectant l’environnement, qu’il faut mettre en valeur ces atouts, grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. 

Durant ses vacances, l’enfant de Tighenif a effectué un détour dans la wilaya de Tipasa, pour rencontrer l’autre chercheur établi à la Silicon Valley (USA), Dr Bouache Mourad. Des moments de détente en Algérie, au bord de la mer, avant de retourner aux USA. «Vous savez que Mohamed, en dehors des laboratoires nous révèle Dr Bouache, est un véritable cordon bleu, il nous épate à chaque fois, quand il nous prépare à manger», conclut dans un éclat de rire notre interlocuteur.    

 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer