Disponibilité des produits alimentaires durant le Ramadhan : Les nouvelles assurances de Rezig

12/03/2023 mis à jour: 16:59
961
Le ministère du Commerce a pris des mesures pour garantir la stabilité du marché de produits alimentaires - Photo : D. R.

Le ministre du Commerce a indiqué que le lait sera, à son tour, disponible durant le Ramadhan à travers toutes les wilayas du pays,

Kamel Rezig, ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, a une nouvelle fois rassuré quant à la disponibilité des produits alimentaires durant le mois sacré du Ramadhan. Après une visite vendredi à Naâma, le ministre du Commerce a réuni, hier à Alger, les représentants de plusieurs associations de protection du consommateur pour mieux préparer ce mois sacré.

Cette réunion intervient à la veille de l’ouverture de marchés de proximité au niveau de 58 wilayas. La veille, le ministre du Commerce a insisté, à partir d’El Meniaâ, sur la disponibilité des produits alimentaires de large consommation durant le Ramadhan.

Il a affirmé dans ce sillage que «les services du secteur œuvrent, en coordination avec les différents départements chargés de leur mise à disposition», pour garantir la stabilité du marché des produits alimentaires durant cette période, souvent marquée par la spéculation qui pénalise fortement le consommateur.

M. Rezig a indiqué que le lait sera, à son tour, disponible durant le Ramadhan à travers toutes les wilayas du pays, assurant que des instructions ont été adressées aux services de contrôle et de la répression des fraudes sur la nécessité d’assurer la coordination avec les services de sécurité, en vue de s’enquérir de la disponibilité des produits alimentaires de base sur les marchés durant le mois sacré de Ramadhan.

Aussi, les services du département ministériel de M. Rezig s’échinent, en coordination avec les ministères y afférents, à garantir la réception de toutes les wilayas de leur quota de lait en poudre, dans l’objectif d’assurer la disponibilité du sachet de lait subventionné.

Pour répondre à l’augmentation de la consommation des produits alimentaires durant ce mois sacré du Ramadhan, le ministre du Commerce a assuré que d’importantes quantités de produits alimentaires seront injectées dans le circuit commercial à travers le pays, conformément aux directives du gouvernement.

Selon le premier responsable du secteur, les services de contrôle sont instruits pour redoubler de vigilance afin de juguler le phénomène de spéculation, qui s’accentue durant le Ramadhan. M. Rezig compte aussi sur les associations de protection du consommateur pour apporter leur contribution dans les préparatifs de ce mois sacré.

Les sorties sur le terrain du ministre du Commerce se sont intensifiées ces dernières semaines, alors que des tensions sur certains produits de première nécessité ont été signalées par-ci, par-là.

C’est le cas notamment de l’huile de soja subventionnée qui, bien que disponible, reste très demandée au point que certains commerçants rationnent sa vente.

Le même constat est fait pour ce qui est de la semoule, qui est également très demandée à la veille du Ramadhan. Aussi, certains fruits et légumes connaissent une hausse des prix à la proche du Ramadhan, à l’instar de l’oignon, de la tomate et de la pomme de terre. Des hausses signalées par des internautes qui dénoncent l’avidité de certains commerçants à deux semaines de ce mois de la «rahma». 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.