Développement en Afrique : L’Italie s’engage avec un plan de 6 milliards de dollars

03/02/2024 mis à jour: 12:57
516

Le gouvernement italien a dévoilé la semaine dernière, à Rome, un plan de près de 6 milliards de dollars américains pour soutenir le développement de l’Afrique, lors d’un sommet Italie-Afrique qui a duré une journée.

C’est ce qu’a annoncé, le 31 janvier dernier, sur son site le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Ce sommet s’est tenu alors que l’Italie assume la présidence du G7 à partir de ce mois-ci et qui précède de quelques semaines le 37e sommet ordinaire de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba. L’occasion pour la Première ministre italienne Georgia Meloni de lancer un appel en faveur d’un nouveau partenariat italien avec l’Afrique.

«Nous pensons qu’il est possible d’envisager et d’écrire un nouveau chapitre dans l’histoire de nos relations, une coopération entre égaux, loin de toute imposition prédatrice ou position charitable à l’égard de l’Afrique», a déclaré Mme Meloni. Et d’ajouter : «L’Italie est naturellement encline à être un pont entre l’Afrique et l’Europe. Le monde ne peut pas penser à l’avenir sans penser à l’Afrique».

Dans ce cadre, la dirigeante italienne a annoncé diverses initiatives destinées à renforcer les liens économiques et à créer un pôle énergétique pour l’Europe, tout en freinant l’émigration africaine vers l’Europe. Ces initiatives comprennent un engagement initial de 5,5 milliards d’euros (5,95 milliards de dollars), garanties comprises.

Le président de la Commission de l’Union africaine, pour sa part, Moussa Faki, a salué le soutien promis, tout en notant qu’une consultation préalable avec le continent africain aurait été souhaitable, en particulier lors de l’élaboration du plan Mattei. Il a déclaré que le plan s’alignait, néanmoins, sur les priorités de l’Afrique.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.