Des opérations en hausse à la CNEP-Banque : Des opérations en hausse à la CNEP-Banque

30/05/2023 mis à jour: 15:56
2338

Crédit immobilier, e-paiement et finance islamique, des opérations en hausse dans le dernier bilan de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance consacré à l’exercice 2022. 

Dans ce bilan livré hier par l’APS, il est fait état d’une hausse de 8,3% du niveau des crédits accordés par la banque d’épargne destinés essentiellement au financement des projets et des crédits immobiliers pour les particuliers. Le montant des crédits CNEP a atteint 991 milliards DA dont 611 mds DA de crédits immobiliers, en hausse de 8,7% par rapport à 2021 (557 mds DA). 

Les crédits syndiqués, partagés avec d’autres banques, sont passés de 188 mds DA en 2021 à plus de 219 mds DA en 2022. Le détail des crédits accordés fait ressortir, en outre, un montant de 123 mds DA pour les promoteurs immobiliers, contre 2,2 mds DA pour les crédits de location, 850 millions DA pour les crédits automobiles, 326 millions DA pour les crédits location-habitation et 28 millions DA pour les prêts personnels. Le même bilan affiche un niveau de 685 millions DA de crédits d’exploitation contre 788 millions DA d’autres crédits réunis et 1,2 md DA en 2021. Avec un capital social de 46 mds DA, la CNEP a augmenté son produit net bancaire en 2022 qui a atteint 42 mds DA contre 40 mds DA en 2021. 

Le résultat net est passé, quant à lui, de 5,4 mds DA en 2021 à plus de 10 mds DA en 2022. Concernant le processus de numérisation, le montant des opérations effectuées via les TPE durant l’année écoulée s’est élevé à près de 120 mds DA, contre 72 mds DA en 2021 soit +39%. «Cette hausse s’explique notamment par l’augmentation du nombre de TPE de la banque, passant de 874 en 2021 à 1991 TPE en 2022, tandis que les opérations réalisées via ces terminaux est de 24.912 opérations, contre 8.559 en 2021» rapporte la même source. Par ailleurs, la banque a distribué 122 000 cartes interbancaires, portant ainsi leur nombre global à 1,5 million de CIB. 

La valeur des opérations de retrait via ces cartes a atteint 30 mds DA. Alors que le nombre d’espaces numériques a atteint 23 espaces. Au sujet de l’application du modèle de la finance islamique, la CNEP enregistre 90 mds DA de fonds déposés dans le cadre du service «Rasmali», contre 70 mds DA en 2021 (+21%). Les fonds déposés dans le cadre d’autres produits de la finance islamique se sont par ailleurs élevés à 3,1 mds DA en 2022 contre 1,6 md DA au cours de l’année précédente. 

«Cela est dû à l’augmentation du portefeuille des comptes des clients de la finance islamique, passant de 3580 comptes en 2021 à 7210 comptes en 2022, avec une augmentation du taux de transfert des dépôts islamiques de 22% ) 60%» rapporte l’APS. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.