Demi-finales de la Can-2023 : Un plateau de choix

07/02/2024 mis à jour: 09:34
1201

Ce soir seront connus les finalistes de la CAN-2023 et ceux qui disputeront la petite finale. Le plateau est formé par des équipes qui n’étaient pas attendues à ce stade de la compétition. 

Les favoris sont passés à la trappe l’un après l’autre. Le Sénégal, détenteur du titre continental, a été éliminé par la Côte d’Ivoire morte après la débâcle face à la Guinée équatoriale (0-4), ressuscitée par la victoire du Maroc contre la Zambie, et qui s’est relancée par le succès miraculeux contre les Lions de la Téranga. L’Afrique du Sud, qui n’a pas disputé une demi-finale à la CAN depuis 24 ans, est à un succès, ce soir face au Nigeria, pour atteindre la finale et une victoire le 11 février prochain pour rééditer l’exploit de 1996.

La RD Congo, que personne n’attendait à ce stade, a les moyens d’aller plus loin. Pour cela, il devra battre le pays organisateur, ce soir. 

Enfin, l’ogre du tournoi, le Nigeria, ne cesse d’impressionner depuis son premier match du tournoi. Les deux affiches ne paraissent pas déséquilibrées. Ce qui donne plus de panache à cette fin du tournoi qui a mis tout le monde d’accord sur la capacité de la Côte d’Ivoire d’organiser de grands événements footballistiques.
 

Nigeria - Afrique du Sud : opposition de styles

La première demi-finale (18 heures) s’annonce ouverte entre deux sélections aux styles et caractéristiques différents.  D’un côté, les Super Eagles conduits par Osimhen, Ballon d’Or africain 2023, et de l’autre une équipe des Bafana-Bafana très collective, très inspirée dans la possession du ballon et avec un gardien Ronwen Williams qui a brillé de mille feux en 8es et en 1/4 de finale. 

C’est aussi une opposition de styles. Le Nigeria est arrivé en Côte d’Ivoire avec un groupe très soudé et un esprit d’équipe qu’il n’a pas affiché depuis longtemps. Avec des joueurs loin de la dimension du regretté Stephen Keshi, Okocha et bien d’autres grands joueurs, le coach portugais José Peseiro a formé une redoutable machine à gagner. Sur le banc des Bafana-Bafana, le technicien belge Hugo Broos s’est appuyé sur une ossature constituée de joueurs de Mamelodi Sundawns avec à la baguette Percy Tau (joueur d’Al Ahly du Caire). L’équipe sud-africaine a séduit par son jeu académique et tourné vers l’offensive. Une belle affiche.

Côte d’Ivoire-RD Congo : Attention à l’excès de confiance

Les Éléphants qui reviennent de loin ont intérêt à prendre au sérieux la besogneuse équipe du Congo Kinshasa qui sans faire trop de bruit va peut-être atteindre la finale comme en 1974 en Egypte. 

L’entraîneur francais Sebastien Desabre a bien mené sa barque en comptant sur le capitaine Chancel Bamba, et Cedric Bukambu devant pour rester en vie dans un tournoi que la RDC a entamé avec la modeste ambition de franchir la phase de poules.  

$La Côte d’Ivoire doit sortir le grand jeu, si elle veut arracher le billet pour la finale. Emerse Faé, qui a remplacé au pied levé le sélectionneur Jean- Louis Gasset, renvoyé après la défaite face à la Guinée équatoriale, a remis l’équipe à flot et rêve d’aller en finale. 

Il dispose d’un effectif talentueux. Malheureusement, collectivement, les Éléphants ont encore des progrès à faire pour offrir aux supporters une troisième victoire en Coupe d’Afrique des nations.
 

 

Programme des matchs d’aujourd’hui :

18h  Nigeria/ Afrique du Sud 
 21h  Côte d’Ivoire / RD Congo 
 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.