Corée du Sud: le nombre de nouveau-nés au plus bas

28/02/2024 mis à jour: 14:20
606

En dépit des milliards d'euros investis par le gouvernement pour stimuler les naissances, la Corée du Sud a enregistré en 2023 le plus bas niveau de nouveaux-nés depuis le début des statistiques en 1970, a annoncé Séoul le 28 février. 

Selon Lim Young-il du bureau du recensement au sein de l'organisme public des statistiques sud-coréennes, le nombre de nouveau-nés en 2023 s'est établi à 230 000, marquant une baisse de 7,7 % par rapport à 2022.

Les données préliminaires indiquent également que le taux brut de natalité, représentant le nombre de nouveau-nés pour 1 000 habitants, a atteint 4,5 en 2023, contre 4,9 en 2022. Ces chiffres, les plus bas depuis 1970, soulignent la gravité de la situation, selon Lim Young-il.

Pour maintenir la population actuelle de 51 millions d'habitants, les femmes devraient avoir en moyenne 2,1 enfants au cours de leur vie. Cependant, en 2023, le taux de fécondité a continué de décliner pour atteindre 0,72. À ce rythme, l'Institut pour les mesures et l'évaluation de la santé à l'université de Washington à Seattle estime que la population sud-coréenne pourrait diminuer de moitié, atteignant 26,8 millions d'habitants d'ici 2100.

Malgré les investissements massifs du gouvernement sud-coréen dans des incitations telles que des allocations, des services de garde d'enfants et une assistance pour les traitements de l'infertilité, les experts attribuent le faible taux de natalité aux coûts élevés de l'immobilier et de l'éducation des enfants dans une société compétitive. Ils soulignent également le rôle crucial de la double journée de travail des femmes, qui, après leur journée de travail, assument souvent la charge des tâches ménagères et de l'éducation des enfants.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.