Corée du Nord : protéger les effigies des Kim doit être la «priorité» des habitants pendant la tempête

11/08/2023 mis à jour: 23:52
742
Pyongyang met un point d'honneur à protéger les effigies de la dynastie des Kim, ici du père et du grand-père de Kim Jong Un, le dirigeant actuel.

Alors que la tempête tropicale Khanun a touché la Corée du Nord ce vendredi 11 août, le journal officiel du pays, le Rodong Sinmum, a exhorté les Nord-Coréens à accorder une «priorité majeure» à la préservation des effigies de la dynastie Kim, afin de garantir leur sécurité. 

Cette directive appelle les habitants à protéger avec détermination les portraits, statues, mosaïques, fresques murales et autres monuments dédiés à la famille de dictateurs qui gouverne le pays d'une main de fer depuis plusieurs générations. La ville de Pyongyang s'efforce de préserver les symboles de la dynastie Kim, présents dans chaque maison et chaque bureau du pays, notamment les portraits de Kim Jong-un, de son père Kim Jong-il et de son grand-père Kim Il-sung, le fondateur de la Corée du Nord.

La Corée du Nord est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles, celles-ci ayant des conséquences plus graves dans ce pays isolé et économiquement faible. Les infrastructures sont fragiles, et la déforestation a créé un terrain propice aux inondations. La tempête tropicale Khanun, ayant balayé le Japon avant d'atteindre la péninsule coréenne, a touché la Corée du Nord tôt vendredi après avoir déjà provoqué d'intenses pluies au Sud.

L'agence d'État KCNA a déclaré que «tous les secteurs et toutes les unités» du pays étaient actuellement mobilisés pour faire face à ces conditions climatiques désastreuses. Des alertes concernant les vents forts, les pluies torrentielles, les raz-de-marée et les conditions maritimes ont été émises. KCNA a également souligné que la protection des cultures contre le typhon était l'une des priorités mises en avant.

La Corée du Nord a connu une tragédie alimentaire dans les années 1990, où des centaines de milliers de personnes sont mortes de famine, et certains rapports évoquent même des millions de décès.

En février, le Parti des travailleurs au pouvoir a organisé une réunion pour traiter des pénuries alimentaires et des problèmes agricoles. Selon le Rodong Sinmun, les fonctionnaires du régime ont été chargés de garantir que la production nationale ne soit pas affectée par les «catastrophes naturelles», notamment les typhons.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.