Conférence et Salon internationaux sur les PME arabes : promotion de l'investissement et du partenariat

13/11/2022 mis à jour: 03:06
APS
864
Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zaghdar

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zaghdar, a affirmé, samedi à Alger, que la Conférence et le Salon internationaux sur les petites et moyennes entreprises arabes (SMEX ALGERIA 2022) constituent une occasion propice pour examiner les moyens de promouvoir l'investissement et stimuler l'intégrité et le partenariat entre les pays arabes et l'Afrique, et d'encourager l'investissement étranger en Algérie, à la lumière de la nouvelle loi relative à l'investissement.

A cette occasion, le ministre de l'Industrie, accompagné des ministres du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig et des Finances, Brahim Djamel Kassali, et du conseiller auprès du président de la République chargé des affaires économiques, Yacine Ould Moussa a sillonné les différents pavillons du Salon qui connait la participation de près de 400 entreprises algériennes, arabes et africaines représentant divers secteurs d'activités.

A cette occasion, M. Zaghdar a souligné que la participation qualitative des PME est susceptible de mettre en avant les capacités compétitives de l'industrie arabe et africaine.

Lors de cette tournée au Salon, M. Zaghdar a souligné que cette manifestation se veut une opportunité pour faire connaître le potentiel et les capacités de l'Algérie, notamment en matière d'attractivité de l'investissement local et étranger, à la lumière de la nouvelle loi sur l'investissement.

Et d'ajouter que ce cadre juridique ouvre de "larges perspectives" de partenariat, d'investissement, et d'échange commercial entre les pays arabes et africains, affirmant que cette 1ère édition du SMEX traduit les résultats du Sommet arabe, tenu récemment à Alger, notamment en ce qui concerne la nécessité de lancer une dynamique active entre les institutions officielles arabes, à travers la création d'espaces d'échange et de débat fructueux, voire de dialogue constructif pour unifier les efforts. 

Intervenant devant les opérateurs économiques participant à la manifestation, M. Zaghdar a mis en avant les efforts de l'Algérie en matière de promotion des PME, rappelant la loi sur l'orientation des PME de 2017 qui a favorisé la création de l'Agence de développement des PME et de la promotion de l'innovation, un instrument de l'Etat en matière de création et de développement des entreprises, visant à assurer leur pérennité.

La délégation ministérielle a également tenu à informer les représentants des instances arabes participantes, dont la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et l'Union arabe pour le développement des exportations industrielles, sur le développement du tissu des PME en Algérie, notamment celles activant dans les domaines des services, de l'électronique, du textile et de l'industrie chimique.

S'adressant aux représentants de "Saticom", filiale du groupe Algérie Télécom, le ministre de l'Industrie a appelé au développement et à l'élargissement de ses services, ainsi qu'à l'exploration de partenariats en Afrique et dans les pays arabes en matière de prestations numériques destinées aux entreprises, à la cyber-sécurité et aux programmes informatiques.

Visitant les pavillons des entreprises palestiniennes, égyptiennes et libyennes, les ministres ont affirmé que l'Algérie a assuré un "environnement propice" pour les investissements étrangers, la promotion de l'intégration économique et le développement des échanges commerciaux entre le monde arabe et le continent africain, "qui demeurent faibles malgré les possibilités disponibles".

Les participants à cet événement de trois jours, organisé par la SAFEX, en coopération avec l'Union arabe pour le développement des exportations industrielles, évoquent plusieurs axes, tels que les programmes et plans arabes et africains visant la promotion et le financement des PME.

Les débats animés par des experts et des opérateurs économiques porteront sur la coopération arabo-africaine dans le domaine de développement et de réhabilitation des PME, ainsi que sur les opportunités et les défis de la révolution industrielle (4.0), outre la transition numérique.

Cette rencontre économique internationale constitue également une occasion pour évoquer la problématique d'accès des PME aux différents outils de financement innovants, outre la présentation des expériences arabes et africaines réussies dans le domaine du développement de ce type d'entreprises.

Pour rappel, environ 400 entreprises participent au SMEX tenu parallèlement à la conférence représentant un nombre de secteurs, notamment les industries mécaniques, les communications, les prestations financières, le tourisme, les technologies de l'information, la logistique et l'industrie agroalimentaire.

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer