Concepteur  de Cobra : Décès du mangaka japonais Buichi Terasawa

13/09/2023 mis à jour: 15:58
AFP
712
Photo : D. R.

Le mangaka japonais Buichi Terasawa, connu notamment pour son oeuvre de science-fiction Cobra et pour avoir été un pionnier de la création de manga sur ordinateur, est mort à 68 ans d’un infarctus du myocarde, a annoncé lundi son studio.

«Malgré trois opérations pour des tumeurs au cerveau, Buichi Terasawa avait survécu avec la même vitalité que Cobra lui-même, mais cette fois, il a dû être pris par surprise», a écrit sur le réseau social X (ex-Twitter) sa compagnie Terasawa Production, précisant que son décès était survenu vendredi dernier. Né en 1955 sur l’île septentrionale de Hokkaido, Buichi Terasawa s’était d’abord essayé au manga shojo, destiné aux filles et adolescentes, avant de se rendre à Tokyo en 1976 pour étudier auprès d’Osamu Tezuka, considéré comme le père du manga moderne.

C’est à partir de 1978 que son oeuvre la plus connue commence à paraître dans l’hebdomadaire Shonen Jump : Cobra, mettant en scène un aventurier de l’espace dont le bras gauche dissimule un fusil, le «psychogun». Passionné de cinéma, Terasawa donne à son héros écumant la galaxie les traits de l’acteur français Jean-Paul Belmondo qu’il a découvert dans le film A bout de souffle (1959), et dont il admire le côté gouailleur et désinvolte.

Ce manga se vendra dans le monde à quelque 50 millions d’exemplaires selon le site spécialisé Mangazenkan, et sera adapté en dessin animé (diffusé notamment en France à partir de 1985) et en film d’animation. Au début des années 1980, le mangaka commence à créer des oeuvres sur ordinateur : il publiera notamment The Black Knight BAT (1985), puis en 1992 Takeru, considéré comme le premier manga au monde entièrement réalisé sur ordinateur.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.