Commentaire : Halte à l’anarchie !

18/05/2022 mis à jour: 23:10
1720

Les ligues en charge des championnats des jeunes catégories mesurent-elles l’importance de leurs missions vis-à-vis des petites catégories ? Pas du tout sûr. Chaque week-end apporte son lot de surprises et de désagréments.

Après l’épisode de la programmation des matchs de jeunes à des horaires indus en pleine période de jeûne, voilà que des ligues décident de programmer des rencontres de jeunes en pleine période d’examen blanc (BEM). En effet, la ligue régionale d’Alger, pour ne citer qu’elle, a programmé des matchs de la catégorie U15 pour la journée d’hier alors que pour les enfants scolarisés, de cette catégorie, ce jour correspondait au dernier de l’examen blanc.

Il a fallu que des clubs protestent pour que la ligue et sa direction de l’organisation sportive (DOS) revoient leur copie et diffèrent de 24 heures le déroulement de la journée programmée le 17 mai 2022.

A priori, les ligues ne se préoccupent  pas du calendrier scolaire. Parfois, il y a des matchs presque tous les jours. Le football amateur échappe à la logique et au bon sens de ses responsables. C’est des compétitions qui n’impactent pas le calendrier des divisions supérieures, pompeusement qualifiées «d’élite».

Les ligues devraient se suffire de programmer des matchs de jeunes uniquement le week-end et accessoirement lors des périodes de vacances scolaires. Les responsables des ligues doivent être très regardants sur ce chapitre et mettre un terme à ce bazar qu’est devenue la programmation des petites catégories et du football amateur. 


 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.