Commentaire / FAF : nouveau dérapage

13/09/2022 mis à jour: 12:10
933

La Fédération algérienne de football (FAF) s’est illustrée, de nouveau, par une décision qui entame sa crédibilité. Il y a quelques heures, elle s’est ravisée sur la date butoir, 8 septembre 2022, au-delà de laquelle aucune licence ne sera enregistrée au profit de clubs de la Ligue 2 amateur. 

Le 11 septembre, c’est-à-dire 5 jours avant le début de la saison 2022-2023, elle a changé de fusil d’épaule et décrété que la plate-forme où sont enregistrés les joueurs sera de nouveau ouverte pour inscrire les «retardataires». 

A quelle logique obéit cette marche arrière si ce n’est aux lobbies et forces occultes qui ont leurs entrées et sorties au palais de Dely Ibrahim. Jusqu’à la fin de matinée d’hier, l’information n’a pas été officiellement communiquée aux intéressés, ni publiée sur les sites officiels de la FAF et de la LNFA. Ce sont des pratiques qu’on croyait révolues mais qui, malheureusement, s’invitent encore dans le débat footballistique par la volonté conjuguée des groupes de pression et des «décideurs» au niveau des instances du football. 

Ce nouveau dérapage confirme la décadence du ballon rond, appuyée par ceux qui régentent le football devant et derrière les rideaux. La prolongation hors délais de la période de signatures de licences est un acte grave qui entame et entache la crédibilité de tous les acteurs du football, à savoir ceux qui prennent ce type de décision et ceux qui la cautionnent. 

Après, la Fédération et les Ligues viendront claironner qu’elles ont instauré une nouvelle démarche marquée par le strict respect des décisions et circulaires de la FIFA. La FAF elle-même vient d’administrer la preuve que dans le football algérien tout est possible, même piétiner les règlements. Un président de Ligue interrogé sur ce changement inattendu a glissé : «C’est une décision de la Fédération qui nous place en porte-à-faux par rapport à nos clubs à qui nous avons annoncé que la date butoir pour l’enregistrement des licences pour la saison 2022-2023 était le 8 septembre 2022 à minuit. 

La Fédération a pris la décision de prolonger les délais. Que peut-on faire ?» La démission est la seule alternative pour des dirigeants qui se respectent. Malheureusement, cette graine d’hommes a déserté le football depuis longtemps pour laisser la place aux béni-oui-oui qui polluent l’atmosphère du football depuis des lustres. 

Cette histoire est loin d’être finie. En effet, d’après des sources proches des Ligues, le démarrage de la saison, Ligue 2 amateur, devrait être décalé de quelques jours. 

Ainsi, le panier à cadeaux sera complet avec la prolongation des délais de signatures et le début de la saison. A part ça, tout va bien dans le monde du football algérien. Ces décisions ne dérangent pas beaucoup de consciences.
 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer