Commentaire / Eliminatoires de la Coupe du monde 2026 Algérie-Somalie : le début d’une autre aventure

16/11/2023 mis à jour: 09:15
452

20 mois après le cauchemar de mars 2022 au stade Chahid Mustapha Tchaker, à Blida, difficile à oublier, les Verts repartent de nouveau à l’assaut d’une qualification à la Coupe du monde 2026. L’élimination contre le Cameroun au printemps 2022 dans l’ultime match avant le Mondial 2022 au Qatar a marqué les esprits. 

Être sorti de la sorte et dans les conditions que personne n’a oubliées, les Verts avaient les deux pieds à la Coupe du monde 2022 à une poignée de secondes de la fin de la partie. Ils ont laissé filer la qualification alors qu’ils avaient fait le plus difficile. 

Gagner au Cameroun (1-0) et mener (2-1) dans le temps additionnel du match retour à Blida. Le temps n’effacera jamais l’immense déception de la soirée du 29 mars 2022. 20 mois après, l’Equipe nationale remet le bleu de chauffe avec la ferme intention d’être présente à la Coupe du monde 2026 élargie à 46 qualifiés selon la volonté du président de la FIFA, Gianni Infantino. La qualification est dans les cordes des joueurs algériens. Les adversaires du groupe G ne sont pas des foudres de guerre à l’image de la Somalie, du Botswana, de l’Ouganda, du Mozambique. 

Le client le plus sérieux, c’est la Guinée. Pour les observateurs, l’Algérie est sans conteste le favori du groupe 7. L’habit lui va bien mais il faut qu’elle fasse attention et ne lâche rien. Certes, il y a des matchs faciles, sur le papier, mais qu’il faut prendre au sérieux. La première sortie des Verts dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 - qui sera organisée conjointement par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique - ne devrait pas poser beaucoup de problèmes aux coéquipiers du capitaine Ryad Mahrez. Sur le papier, y a pas photo. L’adversaire est largement à la portée de notre équipe. 

C’est une aubaine pour soigner le goal average, gagner avec la manière sans se fouler la rate. Le sélectionneur Djamel Belmadi peut même ménager des joueurs en prévision du prochain match, 4 jours plus tard, face au Mozambique à Maputo. Les deux adversaires contre qui les Verts ouvriront leur compteur durant le mois de novembre 2023 devant des équipes qui végètent dans les profondeurs du classement FIFA. A titre indicatif, la Somalie occupe la 194e place et le Mozambique la 163e. Les Verts auront un œil sur la Guinée durant toute la durée des éliminatoires. 

C’est le rival. Le Syli National est un adversaire à surveiller. Il nourrit beaucoup d’ambitions, rêve d’aller au Mondial pour la première fois. Il dispose  pour cela d’un riche effectif et de joueurs talentueux. Pour la nouvelle aventure qui débute aujourd’hui au Nelson Mandela Stadium (Baraki), la sélection est peut être plus forte que celle qui a raté le train pour Qatar. Les «survivants» auront à cœur de prendre une revanche sur le mauvais sort qu’ils ont vécu comme un traumatisme en mars 2022. Il serait bon qu’ils frappent les esprits d’entrée de jeu.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.