Commentaire / CFA : liste et chuchotements

10/09/2022 mis à jour: 13:37
867

Jeudi, des informations (non confirmées) ont fait état de l’adoption de la liste des arbitres internationaux pour l’année 2023 par le bureau fédéral réuni pour l’occasion à Oran en marge de la finale de la Coupe arabe de la catégorie U17, programmée en soirée au stade Abdelkrim Kerroum à Sig. 

Les réseaux sociaux et des médias ont relayé l’information toute la journée alors que le site officiel de la fédération est resté muet sur le sujet. La liste des noms d’arbitres sortants et rentrants dans la fameuse liste a rapidement fait le tour des rédactions électroniques. Les surprises étaient de taille. Trois arbitres directeurs internationaux ont été donnés partants. 

Il s’agit de Abid Charef, Arab et Lyes Bekouassa, remplacés par le jeune et prometteur Abdelmoumene Touabti (26 ans) de la Ligue de Sétif, Houssam Benyahia, Ligue de Guelma, et Nabil Boukhalfa, ligue d’Oran, qui a récupéré le badge d’international qui lui a été retiré il y a un an. Le nom de l’arbitre assistant Abdelhak Etchiali (international depuis plusieurs années) a été cité parmi les partants alors qu’il officiera dans quelques heures avec ses collègues Ghorbal et Gourari, la Supercoupe d’Afrique des clubs et qui sera présent au Mondial qatari à la fin de l’année. 

En attendant l’officialisation de la liste ou le démenti de la FAF, le débat fait rage dans la sphère de l’arbitrage. Des observateurs font remarquer : «Tant que la FAF n’a pas officialisé la liste qui circule, cela reste des rumeurs». D’autres s’interrogent : «La CFA était-elle représentée lors de la réunion du bureau fédéral à Oran ? 

Le sujet de la liste a-t-il été abordé, des noms ont-ils été cités, des explications ont-elles été fournies ?» Tant de questions qui sont restées sans réponse. La liste fuitée reflète-elle le classement élaboré par l’ancienne direction de la CFA dirigée par Mohamed Bichari  ? Est-elle l’œuvre de l’équipe qui lui a succédé ? Le voile sera levé sur cet épisode au moment où la Fédération communiquera sur le sujet. Les critères en matière de promotion ont-ils été respectés ? 

Le règlement a-t-il été enfreint ? Si oui, par qui ? En attendant les réponses aux multiples interrogations, le cas de l’arbitre assistant Abdelhak Etchiali divise les acteurs de l’arbitrage. Comment un arbitre international qui se prépare à participer à sa 3e Coupe du monde, qui fait partie du meilleur trio arbitral et qui n’est pas touché par l’âge de la retraite peut-il être écarté de la liste pour le badge 2023 ? La parole est à la Fédération et la CFA.

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer