Climat : La canicule s’amplifie dans le sud de l’Europe

19/06/2022 mis à jour: 17:11
428

La canicule d’une précocité inédite, qui frappe le sud de l’Europe depuis plusieurs jours, devait encore s’amplifier sur toute la France hier après-midi, et même atteindre des records absolus, tandis qu’en Espagne les pompiers tentent de maîtriser un incendie géant.

La quasi-totalité du territoire français devait être touchée hier, et 11 départements se situant principalement le long de la façade atlantique et dans le Sud-Ouest sont maintenus en vigilance rouge, avec des températures qui pourraient atteindre localement les 42°C, selon Météo-France.

La chaleur devait encore s’accentuer hier après-midi «depuis l’ouest des Pyrénées en direction du nord-est du pays», selon Météo-France, qui précise qu’«il fera en général entre 38 et 41°C sur le Sud-Ouest, le Centre et la région parisienne». «Des pointes voisines de 42°C sont même possibles localement dans le sud de la région Aquitaine (sud-ouest). Des records absolus de températures pourraient alors être battus», avertit Météo-France dans son dernier bulletin hier.

La multiplication des vagues de chaleur en Europe est une conséquence directe du réchauffement climatique. Les émissions de gaz à effet de serre accroissent la puissance, la durée et le rythme de répétition des vagues de chaleur, selon les scientifiques. De nombreux événements festifs, sportifs et culturels ont, par ailleurs, été annulés.

La vague de chaleur a en particulier des conséquences sur les personnes sans abri qui souffrent des dangers de la déshydratation. A Toulouse (sud-ouest), la Croix-Rouge organise des maraudes pour leur distribuer de l’eau fraîche. «Il y a plus de mortalité de gens dans la rue en été qu’en hiver», assure un bénévole de 67 ans, Hugues Juglair. Les agriculteurs aussi doivent s’adapter. Daniel Toffaloni, cultivateur près d’Elne (Pyrénées-Orientales), «attaque au lever du jour jusqu’à 11h30».

«Après, je peux travailler le soir, avant la tombée de la nuit», dit ce sexagénaire. Dans ses serres de tomates, la température peut atteindre 55°C. «Nous sommes dans un épisode de canicule très précoce, un épisode fort qui dure un peu plus que prévu», a déclaré la ministre française de la Santé, Brigitte Bourguignon, lors d’un déplacement dans une maison de retraite dans le Sud-Ouest, ajoutant que «l’hôpital est évidemment saturé, mais répond à la demande».

20 000 hectares brûlés

En Espagne, les pompiers continuaient de lutter contre plusieurs incendies à travers le pays. L’incendie le plus dévastateur a obligé les autorités à évacuer 14 villages, regroupant plusieurs centaines d’habitants, dans la Sierra de la Culebra, un massif montagneux de la région de Castille-et-Léon, près de la frontière avec le Portugal.

D’après les autorités régionales, une partie d’entre eux ont pu regagner leur domicile hier matin, les flammes s’étant éloignées de leurs habitations. Au total, près de 20 000 hectares ont brûlé dans cet incendie géant.

Cependant, le feu «reste actif», a souligné le gouvernement de Castille-et-Léon, en évoquant des conditions météorologiques «défavorables», avec un vent sec et des températures élevées. Les pompiers continuaient, par ailleurs, de lutter contre d’autres incendies à Caudiel, dans la région de Valence (sud-est), ou à Artesa de Segre, en Catalogne (nord-est), où un incendie en cours depuis mercredi a déjà ravagé 1600 hectares de terrain.

 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer