Cité des 687 à Verte Rive : Décrépitude générale

17/03/2022 mis à jour: 23:11
320

La cité des 687 logements à Verte-Rive dans la commune de Bordj El Kiffan est totalement délaissée par les autorités locales. Les habitants vivent au rythme d’une multitude de problèmes qui altèrent la qualité de leur vie. «Notre cité, appelée communément la Casbah, est dépourvue de toutes les commodités devant répondre à nos besoins. 

Quant à l’entretien des immeubles, il est totalement absent», confie une habitante. Les marchands informels, qui ont élu domicile durablement dans les venelles et les allées de la cité, laissent leurs détritus à même les trottoirs et la chaussée. Quant aux travaux d’entretien des immeubles et des espaces y attenants, les instances concernées semblent n’y accorder aucune importance, «les devantures des immeubles sont lugubres, car la peinture n’a jamais été refaite. Des infiltrations d’eau ont à la longue lézardé les murs. Les cages d’escalier sont sombres et sales», déplore-t-elle.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.