Cinema : La commune d’Oran se désiste de 6 salles de cinéma

27/02/2024 mis à jour: 19:57
APS
981

Les membres de l’Assemblée populaire communale d’Oran ont approuvé, dimanche, une délibération portant désistement de six salles de projection cinématographiques au profit du Domaine national en confiant leur gestion au secteur de la culture, a appris l’APS.

 Il s’agit des salles «Es-Saâada», «El-Feth», «Le Maghreb», « El-Hoggar «, «Murdjadjou» et «Marhaba». Le désistement faisant suite à une délibération émise par la commission culturelle, des affaires sociales et des sports, stipulant que la commune d’Oran se désiste desdites salles de cinéma au profit du Domaine national, tout en confiant leur gestion au secteur de la culture, a été approuvé lors de la 1re session ordinaire de l’Assemblée pour l’année 2024, tenue dimanche au siège de la commune. Le président de la commission culturelle, des affaires sociales et des sports, Abderrahim Belabbes, a indiqué que le procès-verbal des délibérations a été préparé sur la base d’une correspondance conjointe des ministères de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du  territoire, de la Culture et des Arts et des Finances, stipulant que la commune se désiste des salles de cinéma au profit du Domaine national et en confiant la gestion au ministère de la Culture des Arts, qui possède les qualifications techniques et humaines lui permettant de mieux les gérer. 

Le même interlocuteur a souligné que le recensement des salles de cinéma, ayant fait l’objet d’un désistement, a été effectué par une commission communale présidée par le vice-président de l’APC, tout en décidant de conserver l’assiette foncière des trois salles, en grande partie endommagées, à savoir les salles «Mondial», «Plaza» et «l’Andalousia», afin de les exploiter pour réaliser des structures de service public. D’autre part, les membres de l’Assemblée populaire communale ont approuvé une série de délibérations, notamment celles liées à la réception par la commune d’une subvention financière du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine et des services de  l’Etat, pour un total de 208 19000 DA à utiliser dans des activités de solidarité pendant le mois sacré de Ramadhan. Les mêmes membres ont approuvé un ensemble de contrats, comprenant des  projets de renouvellement du réseau d’eau potable, des projets d’aménagement urbain et des délibérations portant sur la valorisation du patrimoine communal.  

Copyright 2024 . All Rights Reserved.