Centre de lutte contre le cancer de Annaba : Plus de 1250 nouveaux cas en 2021

21/03/2022 mis à jour: 01:28
1680

Le service d’oncologie médicale du Centre de lutte contre le cancer (CLCC) de Annaba a enregistré, durant l’année 2021, quelque 1253 nouveaux patients, dont le médecin traitant avait dépisté un cancer.

Parmi eux, 1130 malades ont été hospitalisés au CLCC Annaba pour un séjour de cinq à 20 jours, selon la gravité de leur état. C’est ce qu’a indiqué à El Watan le Pr Hanène Djeddi, cheffe de service d’oncologie médicale au CLCC. 

«Outre les hospitalisations, l’hôpital du jour reçoit quotidiennement une moyenne de 80 malades cancéreux pour avoir chacun sa cure, et dont les deux tiers sont de sexe féminin», révèle le Pr Djeddi. 

Ayant subi une chimiothérapie après une intervention chirurgicale pour ablation d’un organe ou une de ses parties, atteintes d’une des formes tumorales, pas moins de 5954 patients ont passé leurs contrôles durant l’année passée au même service. «Durant la même période, nous avons eu aussi près de 3200 cas d’urgence au niveau de notre service, ce qui totalise environ  10 400 cas, pris en charge, d’une manière ou d’une autre, par notre établissement», affirme la même responsable. 

Même avec cette lourde mission, le CLCC de Annaba n’a pas négligé, cependant, les autres activités. En effet, la cheffe de service d’oncologie médicale a maintenu son programme de réunions de concertation pluridisciplinaires, le développement des soins de support avec la mise en place de chambres implantables, presso-thérapie, consultation douleur… «Nous avons lancé aussi l’éducation thérapeutique. Nous entretenons également nos missions de jumelage avec l’unité oncologie de Guelma et Skikda, tout en maintenant l’activité de soins dans les unités d’El Taref, Azzaba (Skikda), Guelma, Souk Ahras et Tébessa qui, toutes, sont parrainées par le CLCC Annaba», détaille la même source. 

Cependant, le service d’oncologie médicale du CLCC Annaba assure aussi l’activité de formation graduée, post-graduée et FMC. En effet, six oncologues ont été pris en charge par le Pr Djeddi dans leur formation en 2021, au même titre que l’activité de recherche avec le MSPRS, ATRSS, académique et laboratoire. Il faut savoir que le CLCC dépend financièrement du CHU Annaba. Ce qui limite ses perspectives de développement.

 Soutenue par les autorités locales, son autonomie s’impose, sachant que le CLCC Annaba va relancer les soins à domicile en oncologie, interrompus depuis janvier 2020, et régulariser l’activité de soins de support (unité). «Nous souhaitons baisser la pression sur le service oncologie du CLCC, et ce, à travers le recrutement de médecins oncologues dans le but d’ouvrir des unités à l’EPH El Hadjar (Annaba) et à l’hôpital El Besbes (El tarf)», conclut le Pr Djeddi. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.