Cancer de l’ovaire : ces symptômes répétés qui doivent pousser à consulter

15/02/2023 mis à jour: 15:04
665

Si certains symptômes peuvent directement faire penser à un cancer de l’ovaire, d’autres en sont moins caractéristiques : c’est ce qu’avancent des chercheurs britanniques dans une nouvelle étude.

Un cancer de l’ovaire ne provoque généralement que «peu de symptômes», parmi lesquels on peut retrouver des saignements, des pertes vaginales anormales ou encore des envies fréquentes d’aller aux toilettes.

Mais selon des chercheurs de l’Imperial College de Londres (Royaume-Uni), on peut également relever des troubles digestifs. Avec leur étude, intitulée «Cancer Loyalty Card Study» (CLOCS) et publiée dans la revue JMIR Public Health and Surveillances, ils se sont intéressés au lien entre l’achat de certains médicaments en vente libre, contre la douleur ou l’indigestion, et le développement d’un cancer de l’ovaire. Pour cela, ils ont utilisé les données des cartes de fidélité de 273 femmes âgées de plus de 18 ans : parmi elles, 153 avaient été touchées par la maladie. Grâce à l’analyse de ces différentes informations, les scientifiques ont remarqué que les ventes de traitements contre les douleurs abdominales ont augmenté chez les femmes souffrant d’un cancer de l’ovaire environ huit mois avant le diagnostic. Cette hausse a également été constatée en ce qui concerne les médicaments contre l’indigestion : les ventes se sont multipliées jusqu’à neuf mois avant le diagnostic. «Cela suggère que bien avant que les femmes aient reconnu leurs symptômes comme suffisamment alarmants pour aller chez le généraliste, elles peuvent les traiter à la maison», avance James Flanagan, l’un des auteurs des travaux, dans un communiqué. Si le cancer de l’ovaire se caractérise principalement par des troubles gynécologiques, il peut également se manifester par des problèmes digestifs, comme le précise la Fondation Arc pour la recherche sur le cancer. On peut donc noter :

- Des douleurs abdominales

- Des ballonnements

- Des nausées

- Des troubles du transit

Une perte d’appétit

«Comme nous savons que le diagnostic précoce du cancer de l’ovaire est essentiel pour améliorer les chances de survie, nous espérons que cette recherche permettra de détecter plus tôt les symptômes (…) et d’améliorer les options de traitement des patientes», concluent les chercheurs. Si vous ressentez l’une de ces manifestations pendant plusieurs semaines d’affilée, n’hésitez donc pas à aller consulter un professionnel de santé.

Copyright 2024 . All Rights Reserved.