CAN Côte d’Ivoire-2023 : Un report sérieusement envisagé

09/04/2022 mis à jour: 00:48
1395
Un des nouveaux stades en Côte d’Ivoire construits pour la CAN-2023

Prévue pour l’été 2023 (23 Juin – 23 Juillet 2023), la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023) qu’accueillera la Côte d’Ivoire risque de connaître un report de quelques mois, comme c’était le cas pour la précédente édition, disputée en Janvier 2022, alors qu’elle était programmée pour l’été 2021. 

Un report qui n’est pas dicté cette fois-ci par la pandémie de Covid-19, mais en raison d’un calendrier serré pour les éliminatoires et le déroulement de la Coupe du monde (Qatar-2022) entre le mois de novembre et décembre de cette année. 

Selon le calendrier initial de la CAF, les six matchs de groupes des qualificatifs pour la CAN-2023 en Côte d’Ivoire devraient se dérouler en quatre mois avec quatre rencontres à disputer durant le mois de juin et les deux dernières au mois de septembre. Le hic, c’est que cette programmation n’arrange pas les cinq sélections qualifiées au prochain Mondial qatari. La Tunisie, le Sénégal, le Maroc, le Ghana et le Cameroun n’auront pas le temps de bien préparer leur participation à cette Coupe du monde, puisque les seules dates FIFA qui les séparent du rendez-vous qatari, soit en juin et septembre en l’occurrence, seront réservées aux éliminatoires de la CAN-2023. 

Des sélections, à l’image de la Tunisie, ont officiellement protesté. Le président de la Fédération tunisienne de football (FTF) est allé jusqu’à menacer de boycotter la prochaine CAN, si les éliminatoires ne venaient pas à être reportées. Le président de la FTF a même révélé qu’il avait le soutien de deux autres sélections mondialistes, à savoir le Sénégal et le Maroc, qui seraient prêtes, elles aussi, à boycotter la CAN-2023 si les éliminatoires pour la prochaine édition étaient maintenues à leur dates initiales. 

Une situation qui a amené la CAF et son Bureau exécutif à réfléchir sérieusement à une solution à cette problématique, avec un décalage de six mois de la prochaine édition de la CAN, qui passerait ainsi de l’été 2023 à l’hiver 2024 comme ce fut le cas avec la CAN-2021 au Cameroun.

Le dossier de la CAN-2023 est désormais sur la table de la Commission des compétitions de la CAF, qui devra trancher la question dans les tout prochains jours, surtout que les éliminatoires, selon le programme initial devrait débuter dans deux mois, et que le tirage au sort des groupes est attendu pour les tout prochains jours. 

A en croire une source au sein de la CAF, une autre option se présente pour l’instance que dirige le Sud-Africain Patrice Motsepe. Une option qui consisterait au maintien de la CAN-2023 à sa date initiale, mais avec un report du coup d’envoi des éliminatoires pour le début de l’année 2023. 

Une option qui serait même privilégiée car la CAF qui ne veut plus d’une CAN en hiver, comme ce fut le cas avec la dernière édition au Cameroun, qui a donné lieu à des tensions entre l’Afrique et les clubs européens, en raison des joueurs évoluant sur le Vieux Continent. 

Réponse dans les prochains jours. 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.