Bureau Fédéral : R.A.S

31/08/2022 mis à jour: 10:01
894

Deux rendez-vous (importants) étaient inscrits dans l’agenda du Bureau fédéral (BF) à la fin du mois d’août. Le premier, le 28 août à Sidi Moussa, et le second le lendemain à Oran. 

Il y avait un lien très fort entre les deux. Une grande partie de la communauté du football amateur était représentée par des présidents de ligues régionales pour «défendre les droits des clubs injustement relégués en divisions inférieures», dixit un dirigeant présent lors de cette réunion. Le bureau fédéral a dépêché deux de ses membres pour assister à cette réunion. A la fin du conclave, chacun est rentré chez lui sans aucun résultat escompté. Selon un dirigeant présent au Centre technique national (CTN), «ce rendez-vous n’a débouché sur rien de concret. La discussion était vaseuse, sans profondeur ni proposition concrète. Les gens sont restés sur leurs positions et sont rentrés bredouilles. Chacun a défendu son pré-carré. Ce fut désolant». 

Des individus, avec la double casquette, alternent avec leur double fonctions exécutives pour bloquer toute avancée. Le rendez-vous d’Oran (Bureau fédéral) n’a pas fait mieux. Les membres du bureau fédéral ont refusé de trancher, à juste raison, sur la question du changement du système de compétition prôné par des parties influentes du football. Ils auraient commis un grave impair en empruntant la voie que leur désignaient les partisans du changement (du système de compétition) tout le temps et tout de suite. 

Cette question ne peut être tranchée que par l’assemblée générale et dans les délais légaux prévus par les statuts. Le bureau fédéral n’a quand même pas rendu la feuille blanche. Il a autorisé les clubs de Ligue 1 à recruter des joueurs pour les clubs dont la dette ne dépasse pas 3 milliards et les clubs de Ligue 2 qui ont une dette de moins de un milliard. 

Copyright 2023 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer