Boumerdès : Relogement des occupants des chalets Le casse-tête des recours

08/09/2022 mis à jour: 23:15
2354

Chaque opération de relogement à travers la wilaya de Boumerdès a son lot de mécontents.  Le problème l’est encore plus quand il s’agit d’éradiquer les chalets. 

En effet, rares sont les sites abritant ces habitations provisoires qui sont démantelés dans leur totalité. Les exclus restent toujours sur place, rendant impossible la récupération des terrains et la réalisation de nouveaux équipements publics sur place. C’est le cas à Corso où plusieurs familles ont érigé des taudis au niveau de l’ancien site des chalets, sis à la sortie de la ville. Après plusieurs recours et maintes protestations, certaines allaient être relogées à Bordj Ménaïel, mais l’opération a échoué contraignant les concernés à vagabonder d’un endroit à un autre en attendant un geste des autorités. 

A Seghirate, plus de 50 familles habitant au site des chalets sont dans la même situation, attendant que la commission de recours tranche sur leur sort. A la Sablière, l’ancien site de chalets a attiré plusieurs adeptes des constructions illicites. A moyen terme, on pourra avoir affaire à un bidonville alors que le site est destiné à recevoir des projets touristiques. Là aussi, les autorités font comme s’il ne se passe rien.

 Il y a trois jours, une trentaine de chefs de famille occupant des chalets à Tidjellabine ont protesté devant le siège de la wilaya pour exiger leur relogement. Certes, 90% de ces habitations en préfabriqué  qui rappellent les tristes souvenirs du séisme de 2003 ont été démantelées à travers la wilaya.  Maintenant, il reste à déloger les opportunistes qui ont installé des gourbis dans certains sites afin de pouvoir un jour obtenir un logement neuf. 
 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer