Boumerdès : 6e RGPH : 1310 agents mobilisés

05/09/2022 mis à jour: 00:15
2453

Le 6e recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) en Algérie devra être entamé dans les semaines ou mois à venir. Prévue pour le second semestre 2020, l’opération a été ajournée en raison de l’épidémie Covid-19. 

Dans la wilaya de Boumerdès, les préparatifs vont bon train. Toutes les institutions sont mises à contribution afin de garantir la réussite de l’opération. Lors d’une réunion tenue dimanche dernier au siège de la wilaya, il a été précisé que 195 superviseurs et 1310 agents ainsi que 372 véhicules sont mobilisés pour les besoins de ce maga recensement. Contrairement à celui de 2008, le futur RGPH sera réalisé avec des moyens technologiques et numériques dont des tablettes qui seront préalablement programmées au lieu et place de formulaires. 

L’objectif étant d’actualiser les statistiques de 2008 concernant le nombre de la population, du parc logement et de son état en déterminant les caractéristiques de leurs occupants, leur niveau de vie et d’instruction ainsi que leur répartition spatiale par sexe, par âge, par emploi, etc. L’opération pourrait durer un mois et ses résultats seront une base de données très importante pour toutes les institutions notamment quand il s’agit d’élaborer les politiques et les programmes de développement à venir. 

En 2008, la wilaya de Boumerdès comptait 802 083 habitants. Selon les prévisions des autorités, ce nombre aurait atteint 849 438 en 2011 et 979 030 en 2021. A l’époque, il a été révélé que plus de 30% du parc logement de la wilaya était inoccupé alors que plus de 15% est dégradé. Si la démographie semble évoluer en dents de scie dans les localités rurales, ce n’est plus le cas dans les grands centres urbains. Évaluée à 109 000 âmes en 2018, la population des trois communes de la daïra de Boumerdès pourrait atteindre 238 750 à l’horizon 2030, selon une étude réalisée en 2019 par le Cneru. 

Une croissance démographique difficile à contenir en raison du rythme effréné des programmes d’urbanisation. Les promotions immobilières poussent comme des champignons aussi bien à Boumerdès qu’à Corso, mais les équipements collectifs ne suivent pas.                            
 

Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous accepter les conditions d'utilisation Plus d'informations Fermer