Boumerdès : 47 milliards pour renforcer les installations électriques

03/03/2024 mis à jour: 02:51
1473
740 postes électriques ont été réalisés dans la wilaya de Boumerdès depuis 2013 - Photo : D. R.

Cette enveloppe  est destinée  à la réalisation de 19 postes électriques, 110 km de réseau et la réhabilitation des équipements au niveau de 49 points.

La direction de distribution de gaz et d’électricité (Sonelgaz) de Boumerdès a mobilisé récemment une enveloppe financière de 47,2 milliards de centimes en vue de renforcer ses installations électriques et améliorer la qualité de service à ses clients.

C’est ce qu’a indiqué le directeur de la société, Saïd Mansour, lors d’un point de presse,  soulignant que la réalisation de nouveaux équipements est devenue un impératif  face à l’augmentation de la consommation et la demande d’une clientèle de plus en plus exigeante.

La somme en question servira, selon lui,  à la réalisation de 19 postes électriques, 110 km de réseau et la réhabilitation des équipements au niveau de 49 points. On se rappelle que l’année passée, l’entreprise a dépensé 90,7 milliards de centimes dans cette optique.

Ces investissements continus ont permis la réalisation depuis 2013 de  740 postes électriques et plus de 8.000 km de lignes de moyenne et de basse tension à travers la wilaya. Malgré cela, le phénomène des coupures persistent encore dans plusieurs cités de la région.

Cette fois, le programme profitera à 17 localités où l’alimentation électrique connaît des perturbations en raison de la forte consommation ou le manque de postes d’alimentation. On y trouve des zones rurales telles que Boulazazen (Keddara), Aïn Skhouna (Bordj Menaïel), Boumati (Afir), Ouled H’mida (Baghlia) et El Merdja (Taouarga).

Il y a aussi des chefs-lieux de communes à l’instar de Naciria, Chabet El Ameur et Ouled Moussa mais aussi des lotissements ou des agglomérations secondaires comme la cité Allal Boussour à Boudouaou, la cité des 38 logements à Khemis El Khechna,  Hai Benhamza à Hammadi, Les villas à Bordj Menaiel, le lotissement Amirouche à Baghlia, la cité Kentala à Corso, etc.

Les travaux avancent bon train, indique le directeur, précisant que 11 postes ont déjà été mis en service. S’agissant du programme d’entretien baptisé Syana, il touchera 84 km de réseau de moyenne tension, a-t-il détaillé. Au chapitre des contraintes, M.Mansour relève la multiplication des agressions.

Les agents de Sonelgaz ont recensé, selon lui, 760 cas depuis janvier 2023. Il y a aussi le problème des oppositions qui a retardé la réalisation de nombreux postes électriques. C’est le cas à Foes et Aliliguia dans la commune de Boumerdès ou encore à Mziraa et Ouled Hmada dans la municipalité d’Ouled Moussa où les coupures de courant sont encore fréquentes.  
  
 



 

Copyright 2024 . All Rights Reserved.