Bouira : six mois de prison ferme requis contre trois activistes du Hirak

10/01/2022 mis à jour: 06:42
204

Les poursuites judiciaires à l’encontre de militants politiques et activistes du Hirak se poursuivent. 

Le procureur de la république près le tribunal de première instance de Bouira a requis ce lundi 10 janvier une peine de six (06) mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 DA à l’encontre des activistes Benai Nabil, Ziane Abdelaaziz et de Meziane Chabane. 

Ce dernier est un ex-élu à l’APW de Bouira et membre du conseil national du rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD). Ils sont poursuivis pour les chefs d’inculpation d’ «incitation à attroupement non armé et atteinte à l’ordre public ». 

Ils ont été interpellés le 15 mars 2020 à l’occasion d’une marche de soutien à un activiste du Hirak. Le verdict est renvoyé au 31 du mois en cours. 

Tags: #Algérie #El Watan #Bouira #Hirak #Poursuites judiciaires
Copyright 2022 . All Rights Reserved.
On utilise des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de réseautage social et pour analyser nos visites. De plus, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux, de publicité et d'analyse de données, on continue de naviguer sur notre site bous acceter les condition d'utilisation Plus d'informations Fermer