Bien qu’ayant pris option après le succès de Douala : Djamel Belmadi avertit

27/03/2022 mis à jour: 13:06
1047
Photo : D. R.

Très satisfait de la victoire acquise vendredi soir en terre camerounaise, en match aller des barrages pour le Mondial-2022, et qui donne un avantage certain pour l’Algérie avant la manche retour, prévue, pour rappel, ce mardi au stade Mustapha Tchaker de Blida, le sélectionneur Djamel Belmadi a tenu tout de même à avertir tout le monde.

 Pour le coach national, les Verts ont réussi certes à gagner la première bataille à Douala, mais il reste à gagner la seconde, celle de ce mardi à Tchaker, où la véritable qualification pour le Mondial qatari va se jouer. Belmadi s’est en effet exprimé sur le sujet, hier matin, juste après l’arrivée de la délégation des Verts à Alger. «Il nous reste encore un match. Ce qu’on a réussi à faire chez eux (les Camerounais, Ndlr), ils disent qu’ils peuvent le faire chez nous.

 Les joueurs étaient heureux mais ils savent tous qu’il reste encore la manche retour. Un match très important. Les joueurs sont concentrés», a tenu à rassurer le coach. Et de poursuivre : «La qualification n’est pas encore obtenue. On a gagné la première bataille, il nous reste une deuxième qui va aussi être difficile. Comme nous l’avons dit, c’est une qualification à la Coupe du monde et il faut passer par ce genre de moments».

« Je considère cet exploit comme héroïque »

Le coach national s’était exprimé la veille après le succès «historique» obtenue en terre camerounaise, le premier pour les Verts dans l’histoire de leur confrontation face aux Lions Indomptable. Un succès qui n’a pas été aisé à décrocher, selon Belmadi. «Le résultat final a été à notre avantage, mais le match n’a pas été facile pour autant. 

Bien au contraire, le danger était omniprésent, car nous avons eu affaire à un adversaire redoutable, qui a la réputation de marquer beaucoup de buts, particulièrement lorsqu’il évolue chez lui. Mais nous avons fait en sorte d’annihiler toutes leurs tentatives, tout en évitant de leur procurer le genre de situations qu’ils affectionnent, comme les balles arrêtées. 

Nous avons fourni beaucoup d’efforts tout au long du match, et c’est ce qui a fait que le Cameroun n’ait pas réussi à se procurer autant d’occasions que d’habitude», a-t-il expliqué. Belmadi ne manquera pas de revenir aussi sur le système de jeu inédit qu’il a privilégié, vendredi soir, pour aller chercher ce premier succès face au Cameroun, et qui offre à l’Algérie une option pour la qualification au Mondial. Il dira à ce propos : «Par moments, notre équipe a dû changer de système, adoptant même des schémas tactiques inhabituels pour répondre aux conditions de jeu. 

Ce qui a amené nos joueurs à aller bien au-delà de leur rôle». Et de conclure : «Tout ça dans un contexte qui était loin d’être facile, notamment avec la forte chaleur et le taux d’humidité relativement élevé. C’était vraiment très difficile, pour les deux équipes, et c’est pour cela que je considère cet exploit comme héroïque».

Copyright 2024 . All Rights Reserved.